Réalisations

Le lexique de Notices

Des concepts propres. Proposant un regard *Décalé sur le *Monde, *Notices — le *Projet autant que le *Cabinet — doit être expliqué. La démarche (dite *Démarche noticielle) engage inévitablement à utiliser des concepts particuliers1Ou des noms habituels, dans un *Sens plus précis.. L’utilité — parfois mal perçue par les novices2Les étudiants, par exemple, voient mal pourquoi ils doivent utiliser le vocabulaire propre à la discipline étudiée et non le langage courant. — de recourir à un jargon est, bien entendu, de nommer avec exactitude des choses précises. C’est la subtilité du langage qui permet d’exprimer la complexité d’une pensée, ce qui n’exclut ni la clarté ni la pédagogie.

Un abrégé des notions. Quand on veut être compris3Ce qui est, sur cette Terre, l’un de mes souhaits les plus chers., il est d’usage de prendre son lecteur4Le *Pionnier. par la main : poser des jalons5Contextualisation, présentation du sujet., expliquer les termes employés6Définition des termes du sujet., avancer pas à pas7Problématisation du sujet puis exposition et résolution progressives (plan).. Mais le *Projet Notices propose une lecture fragmentaire8Voir le *Projet Notices, §1.1., si bien que l’utilisation de concepts singuliers peut gêner la compréhension du lecteur. Voici, donc, un bréviaire des notions mobilisées, destiné à faciliter votre plongée dans l’univers *Notices.

NB. Les mots renvoyant à des entrées du lexique sont mentionnés par un astérisque.

LEXIQUE
(Nom masculin — du grec ancien lego (dire))
1. « Originairement, dictionnaire des formes rares ou difficiles, propres à certains auteurs. […] Le lexique de Platon par Ast ; Le lexique d’Homère par Dann. »9LITTRÉ, Dictionnaire en ligne, Lexique, 1.
2. « Depuis quelque temps, il devient synonyme de dictionnaire, et même de dictionnaire pour les enfants… »10LITTRÉ, Dictionnaire en ligne, Lexique, 2.

– A –

AFFAIRES
(Nom féminin pluriel — de à et faire, ce que l’on a à faire, le fait de le faire et le résultat)
1. Ce qui intéresse particulièrement une personne, ce qui constitue sa situation11LITTRÉ, Dictionnaire en ligne, Affaire, 9.. Voir, ci-dessous, les entrées *Place et *Rôle.
2. (Public) « Action ou ensemble d’actions ayant une certaine publicité ou notoriété. (Le *Sens se particularise suivant le domaine ou le contenu) »12TLFI, Affaire, B, 2..
3. (Commerce & industrie) Occupation qui vise à gagner de l’argent en vendant un produit (ou un service) plus cher qu’il n’a coûté à concevoir, à fabriquer et à livrer. Voir la page Affaires & Entreprise.
4. (*Politique) « Tout ce qui concerne la fortune et les intérêts de l’État »13LITTRÉ, Dictionnaire en ligne, Affaire, 12., « questions du ressort d’un gouvernement, d’un département ministériel, de l’administration publique »14TLFI, Affaire, B, 2, Politol.. Voir la page Politique.

ANTIDOTE
(Nom masculin — du grec anti et dotos (ce qui est donné contre))
1. (Médecine) Substance non-toxique capable de neutraliser les effets toxiques d’une autre substance.
2. (Figuré) Remède contre une situation difficile.
3. (*Affaires) Approche, vision du conseil proposée par le *Cabinet Notices contre le risque d’ubérisation, de disparition ou de fiasco. Plus précisément, conseil opérationnel en *Affaires ou en *Politique pensé comme un *Mode d’emploi sur-mesure, une *Notice dont le client (ou *Pionnier) est le seul et unique destinataire. Voir la *Notice sur *L’intelligence décisionnelle et, ci-dessous, l’entrée *Pionnier.

ARRIÈRE-BOUTIQUE
(Nom féminin)
1. Dans un magasin, lieu destiné au stockage des marchandises. Pièce située derrière la boutique, dérobée à la vue des clients, où le commerçant dépose les provisions et entrepose du matériel, laisse traîner son bric-à-brac, fait ses comptes et reçoit ses fournisseurs.
2. Partie secrète en soi, presque inaccessible aux autres. « Il se faut réserver une arrière-boutique toute nôtre, toute franche, en laquelle nous établissons notre vraie liberté et principale retraite et solitude. »15Michel de MONTAIGNE, Les Essais, 1580, Livre I, Chapitre XXXIX, Sur la solitude.
3. L’âme du *Cabinet Notices, essentiellement le *Projet Notices.
Voir la page L’arrière-boutique.

ART DE L’INFLUENCE
(Locution nominale)
1. (*Technique) Exercice subtil mais efficace d’une action idéalement imperceptible sur la volonté d’une tierce personne.
2. (Qualité) Adresse particulière pour rallier l’interlocuteur à ses vues.
L’*Influence se fonde généralement sur l’autorité naturelle, le crédit, l’ascendant ou encore le charisme. Elle peut également user de *Techniques éprouvées (l’argumentation, la séduction, voire le désir ou le scandale).
Voir la *Notice sur L’art de l’influence et, ci-dessous, les entrées *Communication, *Coup politique, *Influence, *Ingénierie de la règle, *Initiative, *Innovation, *Management et *Marketing.

ART DE VIVRE
(Locution nominale)
1. Manière d’être, d’exister, de penser selon l’idée du beau et du bon.
2. Cachet qu’on donne à sa vie quand on fait les choses avec goût.
Voir la page Art de vivre et, ci-dessous, les entrées *Authenticité, *Culture, *Divertissement, *Gastronomie, *Interface de vie, *Sens esthétique et *Spiritualité.

ATLAS NOTICIEL
(Locution nominale — de Atlas (géant que la mythologie grecque disait porter le ciel16LITTRÉ, Dictionnaire en ligne, Atlas, étym.) et Noticiel de *Notice)
1. (Atlas) « Recueil ordonné de cartes, conçu pour représenter un espace donné et exposer un ou plusieurs thèmes (géographie, économie, *Histoire, astronomie, linguistique, etc.) ; ensemble de planches de même destination joint à un ouvrage »17LAROUSSE, Dictionnaire en ligne, Atlas.. Voir, ci-dessous, l’entrée *Territoire.
2. (Atlas noticiel) *Projet de cartographie des concepts utilisés dans *Notices et représentés visuellement comme formant une *Toile mentale.

AUTHENTICITÉ
(Nom féminin — du grec authentikos, qui agit par soi-même )18TLFI, Authentique et Authenticité.
1. Caractère de ce qui est authentique, c’est-à-dire de ce qui fait autorité ; ce dont le contenu, la forme ni l’origine ne peuvent être mis en doute ; qualité de ce qui ne peut être controversé ; certitude attachée à l’auteur d’un texte, d’une œuvre ou au lieu, à l’époque, à la fabrication de quelque chose.
2.
Conformité avec la *Réalité ou avec le modèle du genre ; qualité de ce qui est intrinsèquement et éminemment vrai, pur.
3. Sincérité, manifestation sincère de l’être, valeur profonde dans laquelle un être s’engage et exprime sa personnalité. Ce qui, au-delà des apparences, manifeste l’être le plus vrai, le plus profond, qui reflète la personnalité profonde d’un individu. Qualité de ce qui a une vraie valeur, de ce qui est original.
4. Étiquette, mot-clef affecté aux *Notices qui abordent la problématique de l’authenticité dans la *Société des Hommes (être véritablement soi, se détacher du regard d’autrui et des apparences, cultiver son originalité, se défaire des conditionnements, utiliser son libre-arbitre). Voir, ci-dessous, l’entrée *Cohérence.

– B –

BOCAL
(Nom masculin)
1. « Récipient cylindrique de verre, de grès, etc., à col très court et à large ouverture, d’usage domestique, scientifique ou technique. »19CNRTL, Bocal, I. A.
2. « Vase en forme de globe servant d’aquarium. »20CNRTL, Bocal, I. B. 1.
3. Espace mental dans lequel une personne construit sa vie et qui obstrue son champ des possibles. Voir la *Notice Comment sortir de son bocal et, ci-dessous, les entrées *Cul-de-sac, *Interface de vie, *Modernité, *Monde, *Place, *Rôle et *Toile mentale.

– C –

CABINET NOTICES
(Locution nominale)

Cabinet de conseil créé par Valérie Debrut un vendredi 13. Unique en son genre, le *Cabinet Notices intervient pour écrire ou (ré)écrire la règle de divers *Jeux sociaux qui sous-tendent ou animent les *Organisations (*Structure, *Entreprise, *Projet, élection, opération).
Déclinant l’*Ingénierie de la règle aux problématiques entrepreneuriales et politiques, le *Cabinet Notices propose à son aimable clientèle (les *Pionniers) des prestations de conseil et de *Rédaction en *Intelligence décisionnelle, *Ingénierie rédactionnelle et *Stratégie politique, mettant toutes l’accent sur la *Cohérence de l’action, du *Projet ou de la *Structure.
Voir la page Prestations du cabinet et, ci-dessous, les entrées *Coaching et *Écriture de la règle du jeu.

CHOIX
(Nom masculin — du verbe choisir, lui-même du gothique kausjan (goûter, essayer))
1. Action de choisir, c’est-à-dire de « faire une option entre deux choses »21LITTRÉ, Dictionnaire en ligne, Choisir, 2., de « prendre de préférence à autre chose »22LITTRÉ, Dictionnaire en ligne, Choisir, 1. et donc de rejeter le reste, d’y renoncer.
2. (Processus) Examen, comparaison qui mène à la sélection de quelque chose, qui porte à adopter une attitude plutôt qu’une autre23LAROUSSE, Dictionnaire en ligne, Choisir..
3. Résultat de cette action, « préférence accordée à une personne ou à une chose »24LITTRÉ, Dictionnaire en ligne, Choix, 2., donc personne sélectionnée, chose choisie, *Décision prise.
La *Condition humaine repose sur la faculté de *Choix, qui consiste à prendre des *Décisions en fonction des *Informations dont on dispose au moment où on les prend. Voir, ci-dessous, les entrées *Condition humaine, *Décision et *Information.

COACHING
(Nom masculin — de l’anglais coaching (entraînement), lui-même du vieux français coche (carrosse, voiture))
1. Anglicisme — somme toute inutile (par rapport au mot accompagnement) — désignant l’activité professionnelle des mentors, instructeurs, formateurs, entraîneurs ou encore répétiteurs privés, qui conseillent leurs clients dans la poursuite et la *Réalisation de certains objectifs personnels ou professionnels (notamment, développer ses performances).
2. Prestation proposée par le *Cabinet Notices à son aimable clientèle (les *Pionniers), consistant à (ré)écrire sa propre *Règle du jeu : trouver ses *Antidotes, restructurer son *Arrière-boutique, développer son *Sens de l’*Influence, nettoyer sa *Toile mentale, changer de *Bocal, gagner en *Savoir-être, en *Cohérence ou en *Authenticité, affermir ses *Choix, se sentir plus à l’aise dans la *Comédie sociale, mieux jouer les *Jeux sociaux, définir une nouvelle *Stratégie, *Redessiner son *Interface de vie, etc. Voir, ci-dessous, les entrées *Cabinet Notices et *Écriture de la règle du jeu.

COHÉRENCE
(Nom féminin — du latin co (avec, ensemble) et haerere (être attaché))
1. Caractère ou qualité de ce qui est cohérent, c’est-à-dire de ce « qui tient réciproquement ensemble »25LITTRÉ, Dictionnaire en ligne, Cohérent, 1.. La *Cohérence s’appuie sur les concepts de *Structure et de *Système (voir le *Projet Notices, §2).
2. « Logique interne d’un discours »26LAROUSSE, Dictionnaire en ligne, Cohérence, 1.. Voir, ci-dessous, les entrées *Ingénierie rédactionnelle et *Savoir-penser.
3. (*Politique & *Affaires) Prise en compte de tous les effets et de tous les coûts (économiques, sociaux, écologiques), directs et indirects, dans le *Choix d’une *Tactique ou la création d’un plan d’actions. Voir, ci-dessous, l’entrée *Stratégie.
4. Une des qualités qui manque le plus aux *Entreprises et à la classe *Politique, que l’on cherche à combler par le recours — artificiel et souvent vain en ce qu’il ne trompe personne — à la transparence et à l’*Authenticité.
5. Objectif intermédiaire et moyen principal tant des prestations de conseil que de celles de *Rédaction proposées par le *Cabinet Notices à son aimable clientèle (les *Pionniers).
Voir la *Notice sur La cohérence envisagée comme une stratégie et, ci-dessous, les entrées *Intelligence décisionnelle et *Stratégie politique.

COMÉDIE SOCIALE
(Locution nominale — du grec kōmōdía (poésie satyrique), lui-même de kỗmos (village) et de ôidế (chant))
1. (Art) Type de comédie (au cinéma ou au théâtre) qui traite de problèmes sociaux, qui met en scène des phénomènes sociétaux ou qui s’empare de thèmes d’actualité27Cf. Guillemette ODICINO, « Le phénomène des comédies sociales : rire pour résister plus« , Télérama.fr, 18 février 2011..
2. (*Littérature) Titre d’un ouvrage collectif publié en 1997 sous la direction de Nelly FEUERHAHN et Françoise SYLVOS aux Presses Universitaires de Vincennes, portant sur les rapports entre le rire et la *Société.
3. Vie en *Société regardée comme une pièce de théâtre faite de *Jeux28Les fameux jeux sociaux. Voir, ci-dessous, *Jeu social. et d’*Enjeux29L’organisation de la vie en commun, la production et la distribution des richesses, la survie de l’espèce, la satisfaction des besoins individuels., fondée sur la *Communication (réelle ou symbolique) entre les personnes et l’échange de produits ou services.
Jouer la *Comédie sociale suppose l’*Interprétation de *Signes pour restituer leur *Sens, selon la *Structure de sa *Toile mentale. Voir la *Notice La comédie sociale et, ci-dessous, les entrées *Fiction, *Joueur, *Personnage, *Place et *Rôle.

COMMUNICATION
(Nom féminin — du latin communicare (rendre commun))
1. Action de rendre commun, de faire part, de transmettre ; résultat de cette action30LITTRÉ, Dictionnaire en ligne, Communiquer et Communication..
2. Ensemble des *Techniques, moyens et interactions visant à délivrer, à un certain public (l’audience), un message c’est-à-dire une *Information visant à l’influencer.
3. Catégorie de *Notices appartenant au site du même nom, figurant sur la page Affaires & Entreprise et traitant de *Rédaction et de *Communication. Dans les *Structures, on distingue entre *Communication interne (à destination des salariés) et *Communication externe (à destination des clients, du public et des partenaires). Voir la catégorie Communication, ci-dessus, l’entrée *Art de l’influence et, ci-dessous, les entrées *Contact, *Management et *Marketing.

COMPÉTITION
(Nom féminin — du latin competere, de cum (avec) et petere (demander))
1. « Prétention rivale »31LITTRÉ, Dictionnaire en ligne, Compétition. ou, plus simplement, rivalité, concurrence (dans la poursuite d’un objet ou d’une *Place convoités par d’autres). La *Compétition suppose un accès limité aux ressources, une situation (même relative) de rareté.
2. (*Affaires) Guerre économique entre concurrents pour des parts de marché. Voir, ci-dessous, les entrées *Intelligence décisionnelle, *Stratégie et *Tactique.
3. (*Politique) Course symbolique — mais bien réelle — vers les *Places en vue (*Pouvoir, argent, prestige). Voir, ci-dessous, les entrées *Jeu politique et *Stratégie politique.
La *Compétition se joue sur un *Territoire réel (pays, ville) ou fictif (espace mental, *Bocal). Voir, ci-dessous, les entrées *Coopération, *Coup politique, *Fiction et *Politique.

CONDITION HUMAINE
(Locution nominale)
1. (Philosophie) État ou situation dans lesquels l’être humain se trouve ; « conditions par lesquelles l’Homme existe au sein du *Monde et qui par conséquent permettent de définir en quoi consiste concrètement son existence »32Hannah ARENDT, Condition de l’homme moderne, Agora, Pocket. ; impératif d’être au *Monde33« Les situations historiques varient : l’homme peut naître esclave dans une société païenne ou seigneur féodal ou prolétaire. Ce qui ne varie pas, c’est la nécessité pour lui d’être dans le *Monde, d’y être au travail, d’y être au milieu d’autres et d’y être mortel. » (Jean-Paul SARTRE, L’existentialisme est un humanisme, Gallimard, Folio Essais, p. 67)., nécessité permanente d’agir.
2. *Règles — universelles et immuables — qui s’appliquent à la vie de tous les individus ; confrontation de la volonté de chaque *Joueur à ses propres limites et aux limites extérieures ; arbitrage perpétuel, *Choix entre des opportunités, des possibilités plus ou moins contraignantes, afin d’assurer sa survie et son épanouissement. Voir, ci-dessus, l’entrée *Choix.
3. Titre d’un ouvrage d’André MALRAUX paru aux éditions GALLIMARD en 1933 et d’un ouvrage d’Hannah ARRENDT, traduit en français Condition de l’homme moderne, paru en 1958.
Voir, ci-dessous, l’entrée *Vie sur Terre (la).

CONFIANCE
(Nom féminin)
1. Assurance, hardiesse, courage34LAROUSSE, Dictionnaire en ligne, Confiance, 1.. Sentiment qui fait qu’on se fie à soi-même35Les mots « confiance », « se fier », « fidélité », « fiable », « foi » et « fidéjussion » ont bien sûr une étymologie commune..
2. Sentiment d’une personne qui se fie à une autre36LITTRÉ, Dictionnaire en ligne, Confiance, 1., qui lui accorde du crédit, qui croit en elle37LAROUSSE, Dictionnaire en ligne Se fier, 2..
Voir la *Notice Comment croire sans voir.

CONFORT
(Nom masculin)
1. (Dans le sens ancien de réconfort) « Secours, assistance »38LITTRÉ, Dictionnaire en ligne, V° Confort, 1..
2. « Tout ce qui constitue le bien-être matériel et les aisances de la vie. Les Anglais ont un grand amour pour le confort »39LITTRÉ, Dictionnaire en ligne, V° Confort, 2..
3. « Tranquillité psychologique, intellectuelle, morale obtenue par le rejet de toute préoccupation »40LAROUSSE, Dictionnaire en ligne, V° Confort, 3..
Voir la *Notice Comment sortir de son bocal.

CONTACT
(Nom masculin — du latin contactus, de cum (avec), et tactus (touché))
1. (Origine) État de deux *Corps qui se touchent.
2. Relation qui s’établit entre les êtres, rapport qui existe entre des choses, *Communication entre des personnes.
Voir la page Garder le contact, ci-dessus, l’entrée *Communication et, ci-dessous, les entrées *Interface de vie, *Lien et *Réseau.

COOPÉRATION
(Nom féminin — du latin cooperari, lui-même de cum (avec) et operari (opérer))
1. Action de prendre part à un *Projet, de concourir à une œuvre commune ; résultat de cette action.
2. *Politique d’entraide, *Méthode d’action collective. Exemple : l’OCDE, l’Organisation de coopération et de développement économique.
3. Mode d’*Organisation interne aux *Sociétés humaines41La *Coopération s’oppose à la *Compétition, qui est également un moteur de l’action humaine. qui a permis la domination de l’espèce à l’échelle planétaire42Cf. Yuval Noah HARARI, Sapiens : une brève histoire de l’humanité, 2014, Albin Michel, 2015., par la collaboration de très nombreux individus, en s’appuyant sur des *Fictions. Le fonctionnement d’un État, la production d’objets dans une usine, l’activité d’une *Entreprise multinationale sont des exemples de *Coopération. Contra voir, ci-dessus, l’entrée *Compétition.

CORPS
(Nom masculin)
1. « Ce qui fait l’existence matérielle d’un homme ou d’un animal, vivant ou mort »43LITTRÉ, Dictionnaire en ligne, Corps, 1. ; partie matérielle d’un être animé considérée en particulier du point de vue de son anatomie, de son aspect extérieur ou, au contraire, du point de vue de son fonctionnement interne44LAROUSSE, Dictionnaire en ligne, Corps, 1 et 2..
2. Par opposition à l’âme, partie sensuelle de l’être humain45LITTRÉ, Dictionnaire en ligne, Corps, 3.. Contra voir, ci-dessous, l’entrée *Esprit.
3. (*Politique) « Réunion de personnes vivant sous les mêmes lois » ; « compagnie qui, réunie par un certain *Lien, a une existence et une fonction dans l’État »46LITTRÉ, Dictionnaire en ligne, Corps, 14 et 15..
4. Pion qui matérialise le *Personnage joué par chaque *Joueur dans tout *Jeu social. C’est son *Corps qui lui permet de circuler dans le décor du *Jeu social ou de son existence47Voir les *Notices Comment sortir de son bocal et Comment redessiner son interface de vie. en déplaçant son pion selon ses possibilités et désirs. Chaque *Joueur incarnant son *Personnage, le pion est déplacé par la seule volonté du *Joueur, c’est-à-dire comme de l’intérieur et en temps réel. Voir, ci-dessous, l’entrée *Vie sur Terre (la).
5. Catégorie de *Notices appartenant au site du même nom, figurant sur la page Art de vivre et traitant de thématiques physiques et corporelles. Voir la catégorie Corps et, ci-dessus, l’entrée *Art de vivre.

COUP
(Nom masculin)
1. Choc rapide et brutal48LAROUSSE, Dictionnaire en ligne, V° Coup, 1., impression qu’un corps produit sur un autre en le heurtant49LITTRÉ, Dictionnaire en ligne, V° Coup, 1..
2. Résultat du choc50LAROUSSE, Dictionnaire en ligne, V° Coup, 2., blessure, contusion51LITTRÉ, Dictionnaire en ligne, V° Coup, 3..
3. Mouvement52LAROUSSE, Dictionnaire en ligne, V° Coup, 4 et 5. ou action rapides53LITTRÉ, Dictionnaire en ligne, V° Coup, 7., atteinte, attaque54LITTRÉ, Dictionnaire en ligne, V° Coup, 5..
4. Acte, évènement, nouvelle qui frappe psychologiquement55LAROUSSE, Dictionnaire en ligne, V° Coup, 6..
5. Action surtout préparée à l’avance, combinée, manigancée ; combine, affaire56LAROUSSE, Dictionnaire en ligne, V° Coup, 11. ; façon d’attaquer, de manœuvrer dans une lutte, une compétition quelconque, au combat ou dans certains sports57LAROUSSE, Dictionnaire en ligne, Coup, 12..

COUP POLITIQUE
(Locution nominale)
Action ou manœuvre, généralement inventive et risquée, qui vise à obtenir, dans la *Compétition politique, un avantage significatif, voire décisif sur ses adversaires (gagner une élection, obtenir un poste, retourner l’opinion, reprendre le *Pouvoir).
Voir, ci-dessus, *Compétition et, ci-dessous, *Jeu politique, *Stratégie politique et la *Notice Le coup politique.

CRÉATIVITÉ
(Nom féminin — de créer, lui-même du latin creare (engendrer, mettre au *Monde, produire))
1. « Capacité, *Pouvoir qu’a un individu de créer, c’est-à-dire d’imaginer et de réaliser quelque chose de nouveau. »58TLFI, Créativité, A, 1.
2. « Capacité de découvrir une solution nouvelle, originale, à un problème donné. »59TLFI, Créativité, B, 1.
3. Catégorie de *Notices appartenant au site du même nom, figurant sur la page Art de vivre et traitant de thématiques artistiques ou intellectuelles.
Voir la catégorie Créativité et, ci-dessous, l’entrée *Fabrique des idées.

CUL-DE-SAC
(Nom masculin)
1. (Populaire) Rue ou lieu sans issue, impasse.
2. (Figuré) Désigne une situation vouée à l’échec, un emploi qui ne mène à rien.
3. Page 404 du site *Notices — Écrire la règle du jeu, s’affichant principalement pour des *Notices encore à écrire. Voir, en exemple, cette page.

CULTURE
(Nom féminin — du latin colere (cultiver), de culter (couteau, fer de charrue))
1. « Travail de la terre, ensemble des opérations propres à obtenir du sol les végétaux dont l’homme et les animaux domestiques ont besoin »60LITTRÉ, Dictionnaire en ligne, Culture, 1. ; terre cultivée.
2. « Enrichissement de l’*Esprit par des exercices intellectuels » ; « connaissances dans un domaine particulier »61LAROUSSE, Dictionnaire en ligne, Culture, 1 et 2..
3. « Ensemble des phénomènes matériels et idéologiques qui caractérisent un groupe ethnique ou une nation, une civilisation, par opposition à un autre groupe ou à une autre nation » ; « dans un groupe social, ensemble de *Signes caractéristiques du comportement de quelqu’un (langage, gestes, vêtements, etc.) qui le différencient de quelqu’un appartenant à une autre couche sociale que lui »62LAROUSSE, Dictionnaire en ligne, Culture, 3 et 4.. Voir, ci-dessus, l’entrée *Art de vivre et, ci-dessous, les entrées *Gastronomie, *Histoire, *Littérature et *Science.
Plus généralement, voir la page Culture & Société, ci-dessus, les entrées *Bocal et *Comédie sociale, ci-dessous, les entrées *Monde, *Règle du jeu, *Savoir-être et *Toile mentale.

– D –

DÉCALÉ
(Adjectif qualificatif — de décaler (ôter les cales63LITTRÉ, Dictionnaire en ligne, Décaler.))
1. Qui a « subi un déplacement dans l’espace, par rapport à un alignement, ou dans le temps, par rapport à un rythme régulier ou à une date déterminée à l’avance »64LAROUSSE, Dictionnaire en ligne, Être décalé, 1..
2. « Sans conformité, sans rapport direct avec quelque chose ou quelqu’un »65LAROUSSE, Dictionnaire en ligne, Être décalé, 2., sans conformité avec le contexte, déphasé.
3. Étiquette, mot-clef affecté aux *Notices qui abordent les choses de manière décalée, avec un point de vue original ou qui remet en cause les évidences.

DÉCISION
(Nom masculin — du verbe décider, lui-même du latin caedere (couper, trancher))
1. (Prise de *Décision) Action de décider, c’est-à-dire de trancher une question, de se prononcer sur quelque chose, de prendre un parti et de s’y tenir, en fonction des *Informations dont on dispose.
2. (*Décision prise) Résultat de l’action de décider, résolution, *Choix, jugement.
La *Décision prise peut constituer une *Règle nouvelle (ou un ensemble de *Règles). Elle constitue toujours une *Information qui vient s’ajouter à la *Toile mentale des personnes qui en ont connaissance.
Voir, ci-dessus, les entrées *Choix et *Condition humaine et, ci-dessous, les entrées *Information et *Intelligence décisionnelle.

DÉCRYPTAGE
(Nom masculin — du grec kryptos (caché) et du préfixe dé, qui donne le *Sens opposé)66LAROUSSE, Dictionnaire en ligne, Décryptage et Décrypter.
1. Traduction en un texte clair d’un texte rendu inintelligible par un codage, chiffré en écriture secrète, sans connaître la clef ayant servi à le transcrire.
2. Action consistant à rendre intelligible un texte obscur, à l’élucider ; restitution du *Sens d’un message.
3. Recherche du *Sens caché de quelque chose ; tentative de révélation des significations ou des raisons inconscientes, dissimulées.
4. Étiquette, mot-clef affecté aux *Notices qui proposent un décryptage des usages, des modes de vie, des partis pris.

DÉMARCHE NOTICIELLE
(Locution nominale — de démarche (manière de conduire un raisonnement67LAROUSSE, Dictionnaire en ligne, Démarche, 2.) et de *Notice)
1. Conception personnelle de l’existence68Cf. ma page (Valérie Debrut). qui porte à voir le *Monde à travers des prismes métaphoriques : des *Règles, des *Jeux, des *Rôles, des *Notices.
2. Discipline intellectuelle (et littéraire) qui vise à la description de la vie sociale et de l’existence humaine sous forme de *Notices, d’*Antidotes ou de *Modes d’emploi, et qui prend corps dans le *Projet Notices.
Plus précisément, la *Démarche noticielle cherche à comprendre les déterminismes régissant l’existence humaine, à identifier la marge de manœuvre dont dispose chaque personne (ou *Joueur) et à proposer des moyens (individuels ou collectifs) pour améliorer le fonctionnement de la *Société, voire infléchir la marche du *Monde. La *Démarche noticielle s’emploie à révéler les *Enjeux secrets de toute activité de groupe (ou *Jeu social) et à dévoiler les motivations ambiguës des *Joueurs, singulièrement lorsque ces *Enjeux et motivations ont des effets néfastes ou contreproductifs. La *Démarche noticielle compte sur le soutien des *Pionniers. Voir la *Notice sur La démarche noticielle.

DIVERTISSEMENT
(Nom masculin — du latin divertere (détourner de))
1. Action de se détourner de ce qui préoccupe, fatigue ou ennuie ; récréation, amusement, distraction, délassement, loisir.
2.
(Théâtre) « Nom d’intermèdes de danse et de chant dans un opéra. »69LITTRÉ, Dictionnaire en ligne, Divertissement, 2.
3.
(*Droit) « Action de détourner, par fraude ou malversation, des effets, des fonds. »70LITTRÉ, Dictionnaire en ligne, Divertissement, 3.
4.
(Philosophie) Selon Blaise PASCAL, nécessité pour l’être humain de se distraire, de se disperser en activités diverses, pour se détourner de la fragilité de la *Condition humaine71PASCAL, Les pensées, Divertissement, 1669..
5.
Catégorie de *Notices appartenant au site du même nom, figurant sur la page Culture & Société et traitant de thématiques ludiques ou culturelles (voir, ci-dessus, l’entrée *Culture et, ci-dessous, l’entrée *Jeu).
Voir la catégorie Divertissement. Contra voir les entrées *Affaires et *Politique, quoique les affaires et la politique puissent être un *Divertissement.

DROIT
(Nom masculin — du latin dirigire (administrer, régir), lui-même de rego (mener, guider))
1. « Ensemble des règles qui régissent la conduite de l’homme en *Société, les rapports sociaux »72LITTRÉ, Dictionnaire en ligne, Droit (3), 5..
2.
« Faculté, légalement ou réglementairement reconnue à quelqu’un par une autorité publique, d’agir de telle ou telle façon, de jouir de tel ou tel avantage » ; « possibilité morale qu’on a d’agir de telle ou telle manière », « possibilité, permission donnée à quelqu’un, par une autorité quelconque, de faire quelque chose ; autorisation », « ce qui confère un *Pouvoir, une prérogative, un titre, une autorité considérés comme légitimes »73LAROUSSE, Dictionnaire en ligne, Droit, 3 à 6..
3.
« Connaissance, *Science des lois »74LITTRÉ, Dictionnaire en ligne, Droit (3), 5., « *Science qui a pour objet l’étude »75LAROUSSE, Dictionnaire en ligne, Droit, 2. des règles de *Droit ; formation intellectuelle d’élite, dont le summum est le doctorat (particulièrement en *Droit des affaires)76À prendre au second degré, comme faisant écho à mon propre parcours..
4. « Impôt, taxe : payer des droits sur les alcools. »77LAROUSSE, Dictionnaire en ligne, Droit, 7.
5.
Étiquette, mot-clef affecté aux *Notices qui abordent des questions ou des sujets d’ordre juridique. Voir, ci-dessous, l’entrée *Ingénierie de la règle.

– E –

ÉCRITURE DE LA RÈGLE DU JEU
(Locution nominale)
1. Activité intellectuelle qui consiste à dévoiler, évaluer et améliorer les usages et les comportements se rapportant à un *Jeu social suffisamment important pour justifier l’*Entreprise : *Projet, *Structure, opération, etc.
2. Prestation de conseil proposée par le *Cabinet Notices à son aimable clientèle (les *Pionniers). Elle consiste à orienter ou infléchir les pratiques et les usages de vos personnels, de vos clients, de vos partenaires (ou de vous-même78C’est alors une prestation de *Coaching.) pour parvenir à vos fins (pécuniaires et/ou politiques).
Concrètement, l’*Écriture de la règle du jeu repose sur la conceptualisation, la *Rédaction et la mise en œuvre de tous les documents et outils nécessaires au pilotage d’un *Projet, à la création d’une *Structure, à la conduite du changement, à la diffusion d’une *Culture d’*Entreprise, etc. Elle fait partie intégrante de la *Démarche noticielle. Voir, ci-dessous, l’entrée *Règle du jeu.

ENJEU
(Nom masculin — étymologiquement, l’enjeu est bien sûr ce qui est « en jeu »)
1. Ce que l’on risque dans un *Jeu, en particulier une somme d’argent, et qui revient au gagnant79LAROUSSE, Dictionnaire en ligne, Enjeu, 1..
2. Ce que l’on peut gagner ou perdre dans une *Entreprise quelconque80LAROUSSE, Dictionnaire en ligne, Enjeu, 2..

ENTREPRISE
(Nom féminin)
1. « Dessein formé qu’on met à exécution »81LITTRÉ, Dictionnaire en ligne, Entreprise, 1. et qui comporte généralement un risque.
2. (*Affaires) Effort organisé, visant à faire des *Affaires, et à la tête duquel est placé82Voir, ci-dessous, les entrées *Place et *Rôle. quelqu’un d’avisé : le chef d’*Entreprise. L’entrepreneur clairvoyant n’hésite pas à recourir à des prestations de conseil ou de coaching quand le besoin s’en fait ressentir.
Voir la page Affaires & Entreprise.

ESPRIT
(Nom masculin — du latin spiritus (souffle), qui donne également respirer et *Spiritualité)
1. « Partie incorporelle de l’être humain, par opposition au *Corps, à la matière. »83LAROUSSE, Dictionnaire en ligne, Esprit, 1. Contra, voir, ci-dessus, l’entrée *Corps.
2. « Principe de la vie psychique, intellectuelle ; capacités intellectuelles, intelligence »84LAROUSSE, Dictionnaire en ligne, Esprit, 3. ; « siège de la pensée, des idées »85LAROUSSE, Dictionnaire en ligne, Esprit, 4..
3. « Disposition particulière, aptitude de quelqu’un à faire preuve de quelque chose, à s’intéresser à quelque chose »86LAROUSSE, Dictionnaire en ligne, Esprit, 5., « manière originale, ingénieuse, d’envisager les choses ; humour, ironie »87LAROUSSE, Dictionnaire en ligne, Esprit, 8..
4. Catégorie de *Notices appartenant au site du même nom, figurant sur la page Art de vivre et traitant de thématiques spirituelles, religieuses ou conceptuelles. Voir la catégorie Esprit et, ci-dessous, l’entrée *Fabrique des idées.

ESTHÉTIQUE
(Nom féminin)
1. « Recherche de ce qui est beau »88TLFI, Esthétique, II, B., « appréciation personnelle de ce qui peut être beau », « *Sens du beau »89TLFI, Esthétique, II, B, 1. et de la beauté ; ce qui plaît aux *Sens, particulièrement à la vue.
2. (Philosophie) « Partie de la philosophie qui se propose l’étude de la sensibilité artistique et la définition de la notion de beau. »90TLFI, Esthétique, II, A.
3. Catégorie de *Notices appartenant au site du même nom, figurant sur la page Culture & Société et traitant de thématiques *Esthétiques, artistiques ou décoratives. Voir la catégorie Esthétique et, ci-dessous, l’entrée *Sens esthétique.

– F –

FABRIQUE DES IDÉES
(Locution nominale)
1. Ensemble des processus intellectuels de production des abstractions et symboliques nouvelles, par l’association d’idées anciennes ou l’exercice de sa *Créativité.
2. Analyse, étude et description des mécanismes de production des idées et concepts, eux-mêmes entendus comme des phénomènes intellectuels de représentation du réel.
Voir la *Notice sur La Fabrique des idées et, ci-dessous, l’entrée *Symbole.

FAIRE-SAVOIR
(Nom masculin invariable)
1. « Diffusion efficace d’*Informations sur les performances et les *Réalisations d’une entité ou d’un secteur d’activité dans un but de promotion, de vulgarisation ou de notoriété »91Journal Officiel de la République Française n°25 du 30 janvier 2005, page 1625, texte n° 43, Vocabulaire des sciences et techniques spatiales..
2. Étiquette, mot-clef affecté aux *Notices qui apportent des éléments pour faire-savoir ce qu’on fait, c’est-à-dire en assurer la promotion. Voir, ci-dessus, l’entrée *Communication.

FICTION
(Nom féminin du latin fingo (façonner, imaginer, feindre))
1. « Invention de choses fictives »92LITTRÉ, Dictionnaire en ligne, Fiction, 1., c’est-à-dire non réelles, imaginées par l’être humain ; « création de l’imagination »93LAROUSSE, Dictionnaire en ligne, V° Fiction, 1..
2. Succession de faits imaginaires, narration, récit, mythe.
3. *Histoires, mythes — qui n’existent pas dans la nature — sur lesquels se fonde la *Coopération entre les *Joueurs et *Personnages ; instrument principal de leur collaboration. L’écriture, qui a permis l’avènement de la civilisation, en est la continuation, portant à travers l’espace et le temps les *histoires qui font se mouvoir les humains. Par exemple, la finance, l’économie, la *Politique ou l’art sont des *Fictions. Elles constituent la trame de la *Toile mentale de chaque *Joueur.
Voir, ci-dessus, les entrées *Comédie sociale et *Coopération, ci-dessous, l’entrée *Histoire.

FOI
(Nom féminin du latin fides (foi))
1. « Adhésion totale de l’homme à un idéal qui le dépasse, à une croyance religieuse »94LAROUSSE, Dictionnaire en ligne, Foi, 1., « adhésion ferme et fervente »95LAROUSSE, Dictionnaire en ligne, Foi, 3..
2. « Confiance absolue que l’on met en quelqu’un, quelque chose. »96LAROUSSE, Dictionnaire en ligne, Foi, 4.
Voir la *Notice Comment croire sans voir.

– G –

GASTRONOMIE
(Nom féminin — du grec gastro (estomac) et nomos (loi, règle))
1. (Étymologie) « Art de régler l’estomac »97LITTRÉ, Dictionnaire en ligne, Gastronomie..
2. « Art de faire bonne chère »98LITTRÉ, Dictionnaire en ligne, Gastronomie., c’est-à-dire un bon repas ; « connaissance de tout ce qui se rapporte à la cuisine, à l’ordonnancement des repas, à l’art de déguster et d’apprécier les mets »99LAROUSSE, Dictionnaire en ligne, Gastronomie..
3. Étiquette, mot-clef affecté aux *Notices qui traitent de cuisine ou de gastronomie.

– H –

HADDOCK
(Nom masculin)
1. Préparation d’aiglefin (poisson) fumé et salé.
2. Nom donné par HERGÉ au capitaine qui accompagne Tintin dans ses aventures.
Voir la *Notice Variations sur le sparadrap du Capitaine Haddock.

HASARD
(Nom masculin)
1. « Sorte de *Jeu de dés (*Sens propre et ancien, aujourd’hui inusité)  »100LITTRÉ, Dictionnaire en ligne, Hasard, 1..
2. « Cause, jugée objectivement non nécessaire et imprévisible, d’événements qui peuvent cependant être subjectivement ressentis comme intentionnels »101TLFI, Hasard, I, A. ; « événement non lié à une cause, imprévu »102LITTRÉ, Dictionnaire en ligne, Hasard, 2., fortuit ; résultat de l’action qui ne semble imputable à aucune volonté humaine (ou animale) ni à aucune loi physique.
3. Représentation symbolique de la méconnaissance des causes des évènements qui adviennent. Le *hasard s’oppose alors au destin, à la fortune et au sort103« Les trois mots destin, fortune, sort, ne sont examinés ici qu’en opposition à hasard ; or tous les trois impliquent une idée de régularité ou d’intention ; le destin est déterminé par un ordre immuable et fixé à l’avance ; la Fortune est une déesse qui a ses intentions, fussent-elles aveugles et changeantes ; le sort est aussi l’ensemble des événements considérés dans une certaine combinaison. » (LITTRÉ, Dictionnaire en ligne, Hasard, synonyme, 1°)..
Le *hasard (réel ou supposé) joue un très grand *Rôle dans la *Condition humaine et, plus simplement, dans la conduite des *Affaires ou le *Jeu politique. En tant qu’aléa, le *hasard perçu négativement est le risque ; positivement, c’est la chance.

HIÉRARCHIE
(Nom féminin — du grec ancien hieros (sacré) et arkhê (*Pouvoir))
1. (Origine) Forme de *Pouvoir basée sur le sacré104Valérie DEBRUT, Hiérarchies : gérer son boss, manager son équipe, Amazon, 2017, Module 1, #2, La hiérarchie..
2.
Institutionnalisation des manifestations de domination et de soumission ; ordre qui s’appuie tout entier sur des rapports de dominance ; *Organisation fondée sur la subordination des individus les uns aux autres, c’est-à-dire sur une graduation des *Pouvoirs et des prérogatives, traditionnellement représentée sous la forme d’une pyramide ou d’une échelle105Ibid..
3.
(Moderne) Enchevêtrement, *Réseau, toile sur laquelle les *Pouvoirs sont répartis et les responsabilités diluées106Ibid., Introduction, § Agir dans la verticalité., enchevêtrement des *Pouvoirs et des contraintes107Ibid. Module 1, § Permanence des hiérarchies..
4. (Au pluriel) Opuscule de *Valérie Debrut proposé à la vente sur le site Amazon pour la modique somme de 2,99 €. Voir la *Notice sur le livre Hiérarchies : gérer son boss, manager son équipe.

HISTOIRE
(Nom féminin — du grec historia (recherche), de histôr (qui sait))
1. *Science « qui étudie le passé et cherche à le reconstituer » ; « connaissance du passé de l’humanité et des *Sociétés humaines »108LAROUSSE, Dictionnaire en ligne, Histoire, 1. ; « le passé de l’humanité, la suite des événements qui le constituent, considérés en particulier dans leur enchaînement, leur évolution »109LAROUSSE, Dictionnaire en ligne, Histoire, 2..
2. « Récit portant sur des événements ou des *Personnages réels ou imaginaires, et qui n’obéit à aucune règle fixe » ; « anecdote visant à amuser, à divertir » ; « aventure que l’on raconte »110LAROUSSE, Dictionnaire en ligne, Histoire, 5, 7, 8.. Voir, ci-dessus, l’entrée *Fiction.
3. *Fiction collective111La Révolution en France, la Boston Tea Party aux États-Unis., ensemble des mythes fondateurs, particulièrement importants dans les démocraties occidentales112Pour Claude LÉVY-STRAUSS, l’histoire serait le dernier mythe des *Sociétés dites « modernes »., servant de ciment au peuple et de prétexte aux dirigeants113« … l’histoire ne sert pas à fabriquer le « vivre-ensemble » » (Patrick BOUCHERON, « Non, l’histoire ne sert pas à fabriquer le ‘vivre-ensemble’« , interview au Nouvel Obs, 10 juillet 2016.).
4.
En tant que part de la *Culture, boîte à idées, compilations d’anecdotes, recueil de situations et de réactions114« … l’histoire est une ressource pour vivre et agir dans notre temps, pour y réinventer des formes de liberté, y compris dans l’épreuve. » (Patrick BOUCHERON, « Non, l’histoire ne sert pas à fabriquer le ‘vivre-ensemble’« , interview au Nouvel Obs, 10 juillet 2016.), pouvant servir de modèle ou d’inspiration aux dirigeants, aux managers, aux intellectuels, aux *Pionniers.
5.
Catégorie de *Notices appartenant au site du même nom, figurant sur la page Culture & Société et traitant de thématiques historiques (Préhistoire, Antiquité, Moyen-Âge, etc.). Voir la catégorie Histoire.

– I –

IDÉALISME
(Nom masculin — de idéal (qui n’a d’existence que dans l’idée, dans l’*Esprit115LITTRÉ, Dictionnaire en ligne, V° Idéal.))
1. (Philosophie) « Nom commun des doctrines philosophiques qui considèrent l’idée soit comme principe de la connaissance, soit comme principe de la connaissance et de l’être tout à la fois. »116LITTRÉ, Dictionnaire en ligne, Idéalisme, 1.
2.
(Art) « Tendance vers l’idéal, recherche de l’idéal. »117LITTRÉ, Dictionnaire en ligne, Idéalisme, 2.
3.
« Attitude, caractère de quelqu’un qui se propose un idéal élevé, voire utopique, qui croit en des valeurs idéales, en particulier sur le plan social (l’*Idéalisme de la jeunesse). »118LAROUSSE, Dictionnaire en ligne, Idéalisme, 3.
4.
Revers du *Pessimisme français, capacité à faire la différence entre ce qui est et ce qui devrait être, qualité spécifiquement attachée au peuple français qui consiste, notamment en râlant, à exprimer le souhait de voir conduire les affaires publiques avec plus de hauteur de vue, de manière plus conforme à l’intérêt général.
Voir la *Notice Le pessimisme, cette qualité toute française, ci-dessus, l’entrée *Fabrique des idées et, ci-dessous, l’entrée *Pessimisme.

INFLUENCE
(Nom féminin — de influer, du latin influere (couler dedans))
1. « Action, généralement continue, qu’exerce quelque chose sur quelque chose ou sur quelqu’un »119LAROUSSE, Dictionnaire en ligne, Influence, 1. ; résultat de cette action : « ascendant de quelqu’un sur quelqu’un d’autre »120LAROUSSE, Dictionnaire en ligne, Influence, 2..
2. « *Pouvoir social et politique de quelqu’un, d’un groupe, qui leur permet d’agir sur le cours des événements, des *Décisions prises, etc. »121LAROUSSE, Dictionnaire en ligne, Influence, 3.
3. Catégorie de *Notices appartenant au site du même nom, figurant sur la page Affaires & Entreprise et traitant de *Management, de *Hiérarchies et de *Marketing.
Voir la catégorie Influence et, ci-dessus, les entrées *Art de l’influence et *Communication. L’*Influence des collaborateurs s’appelle *Management. L’*Influence des clients s’appelle *Marketing.

INFOGRAPHIE
(Nom féminin — contraction de informatique et graphie)
1. « Application de l’informatique à la représentation graphique et au traitement de l’image »122LAROUSSE, Dictionnaire en ligne, Infographie..
2. Image créée sur informatique visant à présenter un thème, un processus ou un *Mode d’emploi sous forme de schéma ; « dans le contexte *Marketing, présentation visuelle et ordonnée d’un sujet généralement complexe »123Définitions Marketing, Infographie, §1..
Voir les infographies de Notices.

INFORMATION
(Nom féminin — du latin informatio (lui-même de forme) dessin, croquis, puis représentation d’une idée par l’image d’un mot124Voir le dictionnaire GAFFIOT, Informatio.)
1. « Indication, renseignement, précision que l’on donne ou que l’on obtient sur quelqu’un ou quelque chose »125LAROUSSE, Dictionnaire en ligne, Information, 2..
2. « Tout événement, tout fait, tout jugement porté à la connaissance d’un public plus ou moins large, sous forme d’images, de textes, de discours, de sons » ; « nouvelle communiquée par une agence de presse, un journal, la radio, la télévision. »126LAROUSSE, Dictionnaire en ligne, Information, 3 et 4.
L’obtention des *Informations (espionnage, intelligence économique), leur divulgation volontaire (*Communication) ou involontaire (fuite), la conservation, la gestion et l’utilisation des *Informations possédées (les données, le big data) ou encore la protection et la dissimulation des *Informations détenues (brevets, secret des *Affaires) tiennent une place considérable dans la prise de *Décision, la conduite d’une *Entreprise et la *Stratégie politique.
Voir, ci-dessus, les entrées *Choix et *Décision, ci-dessous, l’entrée *Toile mentale.

INGÉNIERIE DE LA RÈGLE
(Locution nominale)
1. Gymnastique intellectuelle visant à élaborer des normes de comportement (des *Règles du jeu) ou à mettre en place des éléments incitatifs (cf. l’*Art de l’influence) pour obtenir les résultats escomptés, particulièrement en *Affaires et en *Politique.
2. Type général de prestations de conseil proposées par le *Cabinet Notices à son aimable clientèle (les *Pionniers) et qui englobe au premier chef l’*Intelligence décisionnelle, mais qui concerne également la *Stratégie politique ou l’*Ingénierie rédactionnelle.
Voir la *Notice sur L’ingénierie de la règle.

INGÉNIERIE RÉDACTIONNELLE
(Locution nominale)
1. Approche rigoureuse de l’écrit qui vise notamment à mettre en valeur la singularité d’une personne ou d’une entité dans toutes ses prises de position, de la plus infime à la plus stratégique.
2. Ensemble des prestations de *Rédaction proposées par le *Cabinet Notices à son aimable clientèle (les *Pionniers) et permettant, entre autres, de formaliser les prises de *Décision ou la *Culture d’*Entreprise, susciter l’adhésion des partenaires ou des clients, cultiver son image, relayer des directives, marquer les *Esprits, informer sur ses produits et services, etc.
L’*Ingénierie rédactionnelle a, pour objectif intermédiaire et pour moyen principal, la *Cohérence des idées et des textes.
Voir la *Notice L’ingénierie rédactionnelle et, ci-dessus, l’entrée *Cohérence.

INITIATIVE
(Nom féminin — de initier (commencer))
1. « Action de celui qui entame le premier quelque *Affaire »127LITTRÉ, Dictionnaire en ligne, Initiative, 1. ; « action de proposer, d’organiser le premier quelque chose »128LAROUSSE, Dictionnaire en ligne, Initiative, 1..
2. « Action de faire quelque chose de soi-même, sans recourir à l’avis, au conseil de quelqu’un d’autre » ; « qualité de quelqu’un qui sait prendre spontanément la *Décision nécessaire. »129LAROUSSE, Dictionnaire en ligne, Initiative, 2 et 3.
3. Mode d’*Influence par l’exemple.
L’*Initiative ne doit jamais être négligée en matière politique, qu’il s’agisse de tenter un *Coup pour surprendre ou de fédérer (voire de récupérer) les *Initiatives des autres.
Voir les *Notices Initier et L’influence par l’exemple.

INNOVATION
(Nom féminin — du latin novare (renouveler), lui-même de novus (neuf))
1. Action qui porte au changement par *Esprit et désir de nouveauté130LITTRÉ, Dictionnaire en ligne, Innovation, 1, et Innover, 1., qui « [introduit] quelque chose de nouveau pour remplacer quelque chose d’ancien dans un domaine quelconque »131LAROUSSE, Dictionnaire en ligne, Innover..
2. (*Créativité) « Ensemble du processus qui se déroule depuis la naissance d’une idée jusqu’à sa matérialisation »132LAROUSSE, Dictionnaire en ligne, Innovation, 3..
3. (Économie) « [Application] d’une découverte à la sphère de la production, qu’il s’agisse de l’agriculture, de l’industrie ou des services » ; « notion-clef de la pensée économique »133LAROUSSE, Encyclopédie en ligne, Innovation..
4. (*Politique) « Processus d’*Influence qui conduit au changement social et dont l’effet consiste à rejeter les normes sociales existantes [les *Règles du jeu] et à en proposer de nouvelles. »134LAROUSSE, Dictionnaire en ligne, Innovation, 4.
5. Étiquette, mot-clef affecté aux *Notices qui abordent le thème transversal de l’innovation. Voir, ci-dessus, l’entrée *Fabrique des idées.

INTELLIGENCE DÉCISIONNELLE
(Locution nominale)
1. *Méthode de pilotage de *Projet et de prise de *Décision qui replace toute action dans la *Stratégie globale de l’*Entreprise. Adoptant une vision à 360°, elle prend en compte tous les aspects en jeu, limite les biais de perception et fédère toute une équipe autour d’un objectif pour concevoir un plan d’actions clair, réaliste et inspirant.
2. Prestation de conseil proposée par le *Cabinet Notices à son aimable clientèle (les *Pionniers) pour donner vie à tous ses *Projets : fonder une académie des *Savoir-faire, développer une *Entreprise, concevoir un logiciel, créer une association, organiser un événement, réaménager un espace de travail, fluidifier une chaîne de production, imaginer de nouveaux services, consolider son écosystème, former les nouveaux arrivants, etc.
L’*Intelligence décisionnelle a, pour objectif intermédiaire et pour moyen principal, la *Cohérence des *Décisions prises et appliquées. Voir la *Notice consacrée à L’intelligence décisionnelle et, ci-dessus, l’entrée *Cohérence.

INTERFACE DE VIE
(Locution nominale)
1. (Interface) « Plan ou surface de discontinuité formant une frontière commune à deux domaines aux propriétés différentes et unis par des rapports d’échanges et d’interaction réciproques. »135LAROUSSE, Dictionnaire en ligne, Interface, 1.
2. Représentation abstraite des interactions *quotidiennes que chaque personne entretient avec son *Monde (son *Bocal), entendu comme son environnement (*Territoires, objets, activités) et son entourage (*Joueurs et *Personnages). L’*Interface de vie englobe notamment l’accès aux *Informations, l’échange de ces *Informations avec les autres *Joueurs ou *Personnages, les *Contacts qu’elle a avec eux par divers moyens (téléphone, internet, rendez-vous, etc.).
Voir la *Notice Comment redessiner son interface de vie et la page Art de vivre.

INTERPRÉTATION
(Nom féminin — du latin interpres (intermédiaire))
1. (Langue) « Traduction d’une langue en une autre. L’*Interprétation en français d’un texte latin. »136LITTRÉ, Dictionnaire en ligne, Interprétation, 1.
2.
« Explication de ce qu’il y a d’obscur ou d’ambigu en un texte » ; « explication, par une induction positive, de certaines choses. L’*Interprétation de la direction des courants dans la mer »137LITTRÉ, Dictionnaire en ligne, Interprétation, 2 et 3. ; fait de « donner à une chose, par certaines règles ou inductions, un *Sens réel ou imaginaire »138LITTRÉ, Dictionnaire en ligne, Interpréter, 3. ; fait de chercher à rendre les choses compréhensibles.
3.
« Action de prendre en bonne ou mauvaise part des paroles, des actes »139LITTRÉ, Dictionnaire en ligne, Interprétation, 4. ; action de « donner à des propos, à un événement, à un acte telle signification, les comprendre en fonction de sa vision personnelle. »140LAROUSSE, Dictionnaire en ligne, Interpréter, 3.
4. (Théâtre et musique) « Manière dont une pièce de théâtre est jouée »141LITTRÉ, Dictionnaire en ligne, Interprétation, 6. ; fait de « rendre, dans un *Rôle, les intentions de l’auteur »142LITTRÉ, Dictionnaire en ligne, Interpréter, 5. ; « acte par lequel un exécutant, un groupe d’exécutants, ou leur chef, rend sensible au public ce qui n’existe qu’à l’état virtuel dans la partition écrite. »143LAROUSSE, Dictionnaire en ligne, Interprétation, 5.
Voir, ci-dessus, les entrées *Comédie sociale et *Information, ci-dessous, les entrées *Jeu social, *Rôle, *Sens et *Signe.

– J –

JEU
(Nom masculin — du latin jocus (plaisanterie) qui a donné *Joueur ou joke en anglais ; comparer au ludus (jeu, activité d’amusement) qui a donné ludique)
1. « Action de se livrer à un *Divertissement, à une récréation »144LITTRÉ, Dictionnaire en ligne, Jeu, 1. ; « activité d’ordre physique ou mental, non imposée, ne visant à aucune fin utilitaire, et à laquelle on s’adonne pour se divertir, en tirer un plaisir. »145LAROUSSE, Dictionnaire en ligne, Jeu, 1.
2. « Amusement soumis à des règles, et auquel on hasarde ordinairement de l’argent »146LITTRÉ, Dictionnaire en ligne, Jeu, 6. ; « activité de loisir soumise à des règles conventionnelles, comportant gagnant(s) et perdant(s) et où interviennent, de façon variable, les qualités physiques ou intellectuelles, l’adresse, l’habileté et le *Hasard » ; activité de *Divertissement soumise à des règles, qui développe un espace mental, comporte une toile de fond, sert d’*Interface entre les *Joueurs et forme un *Monde. Voir, ci-dessus, l’entrée *Hasard et, ci-dessous, les entrées *Monde, *Règle du jeu, *Territoire et *Toile mentale.
3. « *Fiction du faire »147Oscar BARDA, « J’ai cherché une définition du jeu pendant seize ans et j’ai enfin trouvé », LeNouvelObs.com, 2 février 2016. ; activité qui, consistant à faire « pour de faux », apprend à faire « pour de vrai ». Voir le *Projet Notices, §2.2. la métaphore du *Jeu.
Voir, ci-dessus, l’entrée *Enjeu et, ci-dessous, les entrées *Jeu social, *Jeu politique, *Joueur et *Mécanique du jeu.

JEU POLITIQUE
(Locution nominale)
Ensemble des *Jeux sociaux qui permettent et structurent l’*Organisation de la vie en commun et l’administration des *Territoires (Unions148Les fédérations ou associations d’États ou de nations (USA, Union Européenne, etc.)., États, collectivités locales) en fédérant et régulant les *Initiatives et comportements individuels.
Le *Jeu politique assure, d’une part, la prise de *Décisions publiques par le biais de représentants149Les élus : députés, sénateurs, etc. ou responsables150Les décisionnaires : chef d’Etat, ministres, maires, etc. politiques et, d’autre part, la sélection de ces mêmes représentants et responsables151Par des mécanismes tels que l’élection (république) ou l’hérédité (monarchie)..
Voir, ci-dessus, les entrées *Coup politique et *Jeu, ci-dessous, l’entrée *Stratégie politique.

JEU SOCIAL
(Locution nominale)
1. Jeu video en ligne « à la mécanique simple, qu’on s’approprie en quelques secondes et qui comprend des fonctionnalités sociales de partage qui facilitent l’émulation et la viralité du jeu »152 B. BATHELOT, « Définition : jeu social », Définitions marketing (site), 28 juillet 2015. ; « mini jeu accessible sur le web, Facebook ou les téléphones mobiles dans lequel il est indispensable de solliciter un ami pour accélérer son évolution et gagner des bonus. »153« Jeux sociaux et social game définition », site de L’Agence 1984.
2. (Sociologie) Sorte de pièces de théâtre jouées dans la *Réalité par les individus.
3. (*Affaires & *Politique) Activité de groupe permettant aux êtres humains de coopérer afin de satisfaire leurs besoins.
4. Étiquette, mot-clef affecté aux *Notices qui abordent des jeux sociaux.
Le *Jeu social met en scène des individus (les *Joueurs) qui, depuis une *Place, jouent des *Rôles et incarnent un *Personnage (salarié, manager, contrôleur, etc.). Voir la *Notice sur Les jeux sociaux et, ci-dessus, les entrées *Comédie sociale, *Démarche noticielle, *Écriture de la règle du jeu et *Jeu.

JOUEUR
(Nom masculin)
1. Participant à un *Jeu quelconque ou à un sport.
2. Personne qui a la passion des *Jeux d’argent.
3. Personne qui pratique un instrument de musique.
4. « Personne qui aime prendre des risques pour obtenir un gain important. »154LAROUSSE, Dictionnaire en ligne, Joueur, 4.
5. Par opposition au *Personnage, personne considérée (dans la *Vie sur Terre) du point de vue de son essence, de son for intérieur, de son *Arrière-boutique, de son âme.
La distinction entre *Joueur et *Personnage est centrale dans la vie sociale. Voir, ci-dessus, l’entrée *Jeu et, ci-dessous, les entrées *Personnage et la *Vie sur Terre.

– L –

LIEN
(Nom masculin)
1. Moyen d’attache (ficelle, corde).
2. Rapport ou relation entre deux choses ou deux personnes.
3.
(Informatique) « Dans un document hypertexte, commande qui, à partir d’une zone activable, permet d’accéder à d’autres *Informations. »155LAROUSSE, Dictionnaire en ligne, Lien, (informatique) 2.
4. Mécanique interne au site Écrire la règle du jeu qui consiste à connecter — physiquement156Par des liens cliquables. et intellectuellement157Par des mots-clefs, des thématiques et des thèmes, une problématique commune et des analyses transversales.— les *Notices entre elles.
5. (Au pluriel) Étiquette, mot-clef affecté aux *Notices qui relèvent du numérique ou des réseaux.

LITTÉRATURE
(Nom féminin — du latin litteratus, lui-même de littera (lettre))
1. « Ensemble des œuvres écrites auxquelles on reconnaît une finalité *Esthétique » ; « ensemble des productions littéraires d’une nation, d’un pays, d’une époque »158LITTRÉ, Dictionnaire en ligne, Littérature, 2. ;
2.
« Connaissance des belles-lettres »159LITTRÉ, Dictionnaire en ligne, Littérature, 1. ; érudition se rapportant aux auteurs et aux œuvres.
3.
Étiquette, mot-clef affecté aux *Notices qui traitent de littérature. Voir le *Projet Notices et le Manifeste de la Notice.

LIVRE
(Nom masculin — du latin liber (aubier), pellicule située entre le bois et l’écorce d’un arbre et sur laquelle on écrivait)
1. (Support) « Réunion de plusieurs cahiers de pages manuscrites ou imprimées »160LITTRÉ, Dictionnaire en ligne, Livre, 1. ; « assemblage de feuilles imprimées et réunies en un volume, broché ou relié »161LAROUSSE, Dictionnaire en ligne, Livre, 1..
2. (Œuvre) « Ouvrage d’*Esprit, soit en prose, soit en vers, d’assez grande étendue pour faire au moins un volume »162LITTRÉ, Dictionnaire en ligne, Livre, 4. ; « volume imprimé considéré du point de vue de son contenu »163LAROUSSE, Dictionnaire en ligne, Livre, 3..
3. (Figuré) « Ce qui offre une source de connaissance, d’enseignement, d’instruction, à qui peut le déchiffrer : le livre de la vie »164LAROUSSE, Dictionnaire en ligne, Livre, 6. ; « ce qui enseigne, instruit comme fait un *Livre. »165LITTRÉ, Dictionnaire en ligne, Livre, 5.
Voir la *Notice Comment écrire un livre.

LIVRE NUMÉRIQUE
(Locution nominale — équivalent de l’ebook anglo-saxon (livre électronique))
1. (Support) « Ouvrage édité et diffusé sous forme numérique, destiné à être lu sur un écran. »166Journal officiel n°0081 du 4 avril 2012, page 6130, texte n° 118, Vocabulaire de l’édition et du livre (liste de termes, expressions et définitions adoptés).
2. (Œuvre) Type d’œuvre littéraire dont le contenu est enrichi par le recours aux technologies numériques (images, vidéos, sons, *Liens). En tant que genre, le *Livre proprement numérique — et pas simplement numérisé — reste à inventer.
Voir la Notice Inventer le livre numérique.

– M –

MANAGEMENT
(Nom masculin — de l’anglais to manage (gérer, diriger, contrôler, organiser), lui-même de l’ancien français mesnager (tenir en main les rênes du cheval), du latin manus (main) et agere (agir))
1. Anglicisme — somme toute inutile (par rapport au mot gestion167« Bien que le terme anglais management ait été adopté par l’Académie française avec une prononciation francisée, on note que cet emprunt intégral à l’anglais n’ajoute rien de plus à ce qu’apporte le terme gestion. Les vocables manager et management dérivent des mots français ménager et ménagementqui veulent dire ‘régler avec soin’ (Le Robert). » (HEM Business School, « Qu’est-ce que le management ?« , 2015.) — désignant l’« ensemble des *Techniques de direction, d’*Organisation et de gestion de l’*Entreprise »168LAROUSSE, Dictionnaire en ligne, Management, 1. ou, plus précisément, l’« ensemble des *Méthodes d’*Organisation efficace (définition et partage des responsabilités) et de gestion rationnelle (en fonction d’objectifs ou de programmes fixés) employées dans la direction d’une *Affaire, d’une *Entreprise »169CNRTL, Lexicographie, Management, A..
2. (Par métonymie) « Ensemble des personnes qui élaborent la *Politique et l’administration de l’*Entreprise. »170CNRTL, Lexicographie, Management, A.
3. Étiquette, mot-clef affecté aux *Notices qui abordent des sujets se référant au management, c’est-à-dire à la gestion du personnel, à l’administration des *Affaires, à la conduite de l’*Entreprise.
Le *Management est le souci et la pratique du désir du collaborateur ; le *Marketing s’intéresse, lui, au désir du client171Voir mon ebook Hiérarchies (*Notice ici)..
Voir, ci-dessus, les entrées *Communication et *Influence, ci-dessous, l’entrée *Marketing.

MANIFESTE
(Nom masculin — du latin manifestus (frappé, touché, surpris avec la main, pris sur le fait, découvert), lui-même de manus (main) et fen (frapper, toucher))
1. (Politique) « Déclaration publique par laquelle un prince, un État explique les raisons de sa conduite à l’égard d’un autre prince ou État, surtout lorsqu’il s’agit de guerre »172LITTRÉ, Dictionnaire en ligne, Manifeste, 1. ; « écrit public par lequel un chef d’État, un gouvernement, un parti, etc., rend compte de son mandat ou expose son programme, son point de vue sur un problème politique » ; « se dit aussi des déclarations d’un parti »173LITTRÉ, Dictionnaire en ligne, Manifeste, 2..
2. « Proclamation destinée à attirer l’attention du public, à l’alerter sur quelque chose » ; « exposé théorique par lequel des écrivains, des artistes lancent un nouveau mouvement »174LAROUSSE, Dictionnaire en ligne, Manifeste, 2 et 3..
3. « Document de bord d’un aéronef sur lequel sont portés l’itinéraire du vol en cours, le nombre de passagers et la quantité de fret emportée » ; « tableau descriptif des marchandises composant la cargaison d’un navire à l’usage des douanes »175LAROUSSE, Dictionnaire en ligne, Manifeste, 4 et 5..
4. (Manifeste de la Notice) Déclaration écrite par laquelle Valérie Debrut jette les bases de ces brèves pièces littéraires du 21e siècle que sont les *Notices et qui présentent tout type de sujet sous forme de mode d’emploi.
Voir, ci-dessous, l’entrée *Notice et le Manifeste de la Notice.

MARKETING
(Nom masculin — de l’anglais market (marché), dans le *Sens de mettre sur le marché, commercialiser)
1. Anglicisme — somme toute inutile (par rapport aux mots commercialisation ou mercatique) — désignant l’« ensemble des actions qui ont pour objet de connaître, de prévoir et, éventuellement, de stimuler les besoins des consommateurs à l’égard des biens et des services et d’adapter la production et la commercialisation aux besoins ainsi précisés. »176LAROUSSE, Dictionnaire en ligne, Marketing, 1.
2. (Par métonymie) « Service d’une *Entreprise chargée de cette activité. »177LAROUSSE, Dictionnaire en ligne, Marketing, 2.
Voir, ci-dessus, les entrées *Communication, *Influence et *Marketing.

MÉCANIQUE DU JEU
(Locution nominale — du grec mêkhanê (machine) et du latin jocus (plaisanterie))
1. Étude de l’ensemble des caractéristiques du *Jeu qui en permettent le bon fonctionnement178(Cf. LAROUSSE, Dictionnaire en ligne, Mécanique, 2, 3 et 5), des mécanismes (aléa, règles, gratification, *Fiction, etc.) qui en produisent les effets (plaisir, amusement, apprentissage, etc.).
2.
Utilisation des *Techniques issues du *Jeu ou usage de la métaphore du *Jeu, à des fins d’*Influence commerciale, politique ou autre.
Voir le *Projet Notices, §2.2. la métaphore du *Jeu, la *Notice La mécanique du jeu et, ci-dessus, l’entrée *Art de l’influence.

MÉTHODE
(Nom féminin — du grec methodos, de metá (suivant, qui suit) et de hodós (chemin, voie))
1. « Ensemble de procédés raisonnés pour faire quelque chose »179LITTRÉ, Dictionnaire en ligne, Méthode, 1. ; « ensemble ordonné de manière logique de principes, de règles, d’étapes, qui constitue un moyen pour parvenir à un résultat »180LAROUSSE, Dictionnaire en ligne, Méthode, 2..
2. « Ordre que l’on suit dans l’étude ou dans l’enseignement d’une *Science »181LITTRÉ, Dictionnaire en ligne, Méthode, 3. ; « ensemble des règles qui permettent l’apprentissage d’une *Technique »182LAROUSSE, Dictionnaire en ligne, Méthode, 4..
3. « Marche rationnelle de l’*Esprit pour arriver à la connaissance ou à la démonstration d’une vérité »183LAROUSSE, Dictionnaire en ligne, Méthode, 1.. Voir, ci-dessus, l’entrée *Décryptage et, ci-dessous, l’entrée *Savoir-penser.
4. « Manière de mener, selon une démarche raisonnée, une action, un travail, une activité »184LAROUSSE, Dictionnaire en ligne, Méthode, 3.. Voir, ci-dessus, l’entrée *Antidote et, ci-dessous, les entrées *Mode d’emploi et *Notice.
Voir la *Notice La méthode, son usage et son art185Extrait de l’encyclopédie de DIDEROT et D’ALEMBERT.

MODE D’EMPLOI
(Locution nominale — de mode (manière, façon) et emploi (usage, utilisation))
1. « *Notice accompagnant un produit, un appareil et qui indique la manière de l’utiliser »186LAROUSSE, Dictionnaire en ligne, Mode, Expression 1. ; plus précisément, « document pédagogique, destiné à expliquer et à faciliter l’utilisation d’un objet ou d’un service, généralement fourni gratuitement avec l’objet ou le service auquel il est attaché. »187LINTERNAUTE, Dictionnaire de français, Mode d’emploi.
2. (Figuré) Manière dont fonctionne une personne (*Joueur ou *Personnage), une *Organisation ; manière dont il convient d’aborder un *Jeu social.
3. Étiquette, mot-clef affecté aux *Notices qui consistent en des *Modes d’emploi, des *Notices d’utilisation ou des *Antidotes.

MODERNITÉ
(Nom féminin — du latin modernus, lui-même de modo (récemment))
1. Caractéristique de ce qui est moderne, c’est-à-dire actuel ou récent.
2.
Période de l’*Histoire qui s’étend de la fin du Moyen-Âge188Elle commence donc avec la Renaissance. au milieu du XXe siècle. L’époque présente est la post-modernité.
3. Conception idéologique du *Monde gouvernée par la rationalité, l’industrie, la *Science, le commerce et le progrès.
Voir la *Notice Comment nous confondons science et raison.

MONDE
(Nom masculin — du latin mundus, ce qui est ordonné, arrangé, bien disposé, net, pur)
1. « Tout ce que nous apercevons d’espace, de *Corps et d’êtres, ainsi dénommé à cause de l’arrangement et de la régularité qui y règnent »189LITTRÉ, Dictionnaire en ligne, Monde, 1. ; Terre, univers, nature, humanité190LAROUSSE, Dictionnaire en ligne, Monde, 3, 4 et 5..
2. Ordre, c’est-à-dire « disposition organisée, structurée selon certains principes »191LAROUSSE, Dictionnaire en ligne, Ordre, 2., « relation intelligible entre les choses »192TLFI, Ordre, I. ; totalité d’appartenance, ensemble auquel on appartient.
Voir, ci-dessus, les entrées *Bocal et *Interface de vie.

– N –

NOTICE
(Nom féminin)
1. Connaissance (*Sens primitif qui n’existe plus)193LITTRÉ, Dictionnaire en ligne, Notice, 1..
2. Écrit succinct sur un sujet déterminé, descriptif ou explicatif194LAROUSSE, Dictionnaire en ligne, Notice, 1..
3. Petit livret regroupant des *Informations relatives à la construction, à l’entretien et à l’utilisation d’une machine ou d’un appareil195LAROUSSE, Dictionnaire en ligne, Notice, 3..
4. Exposé des dates marquantes qui jalonnent la vie d’une personne célèbre196TLFI, Notice, A..
5. Brève pièce littéraire du 21e siècle initiée197Voir *Initiative. par Valérie Debrut et présentant tout type de sujet sous forme de *Modes d’emploi, notamment des *Antidotes pour les situations délicates de l’existence198Voir *Quotidien et la *Vie sur Terre..
Voir le Manifeste de la Notice.

NOTICES|LETTER
(Nom féminin — de *Notices (le nom du site) et de letter (lettre en anglais))
*Projet de newsletter (ou infolettre) pour le site *Notices, dont la fréquence sera bimestrielle.

NOTICIEL
(Adjectif — de *Notice)
Néologisme désignant ce qui se rapporte à une ou plusieurs *Notices.
Voir, ci-dessus, les entrées *Atlas noticiel et *Démarche noticielle.

– O –

ORGANISATION
(Nom féminin)
1. Action de donner une certaine disposition aux choses, de les arranger, de les structurer pour qu’elles fonctionnent, de régler l’aménagement intérieur d’un organisme ou d’un *Territoire199LITTRÉ, Dictionnaire en ligne, Organiser, 2 et 3..
2. Association de personnes, groupement, *Structure constitués en vue de la *Réalisation d’un objectif commun (une *Entreprise, un club, une fondation, etc.)200LAROUSSE, Dictionnaire en ligne, Organisation, 3..
3. Catégorie de *Notices appartenant au site du même nom, figurant sur la page Affaires & Entreprise et traitant de gestion, d’*Organisation, d’*Ingénierie de la règle. Voir la catégorie Organisation.

– P –

PERSONNAGE
(Nom masculin — du latin personna, masque (d’un acteur de théâtre), lui-même composé de per (à travers) et sonna (le son), le masque laissant passer la voix de l’acteur)
1. « Personne importante par son *Rôle social, par son *Influence » (synonyme de personnalité publique)201LAROUSSE, Dictionnaire en ligne, Personnage, 1..
2.
Personne représentée dans une pièce de théâtre ou un film (et jouée par un acteur), figurant dans un roman, un conte, une bande dessinée ou figurée dans une œuvre d’art (tableau, sculpture, mosaïque)202LAROUSSE, Dictionnaire en ligne, Personnage, 3, 4 et 6..
3. Par opposition au *Joueur, personne considérée (dans la *Vie sur Terre) du point de vue des *Rôles qu’elle joue203Cf. LAROUSSE, Dictionnaire en ligne, Personnage, 5., des *Jeux sociaux auxquels elle participe (travail, famille, politique). Dans sa vie, chaque *Joueur joue, tour à tour ou successivement, divers *Rôles qu’il se choisit ou qu’on lui indique. C’est le *Sens de l’expression « camper un *Personnage » (jouer un *Rôle, l’incarner).

PESSIMISME
1. « Doctrine qui soutient soit que tout est mal, soit que la somme des maux l’emporte sur celle des biens. »204LAROUSSE, Dictionnaire en ligne, Pessimisme, 1.
2. « Tendance de quelqu’un qui, par caractère ou après réflexion, prévoit une issue fâcheuse aux événements, à la situation, qui en attend le pire »205LAROUSSE, Dictionnaire en ligne, Pessimisme, 2. ; « opinion des pessimistes »206LITTRÉ, Dictionnaire en ligne, Pessimisme., sachant qu’un pessimiste est (naïvement) « celui qui croit que tout va mal »207LITTRÉ, Dictionnaire en ligne, Pessimiste..
3. Revers de l’*Idéalisme des Français, capacité à faire la différence entre ce qui est et ce qui devrait être, refus de se contenter du moins bien, même lorsqu’il est présenté comme inéluctable ou nécessaire. Le *Pessimisme est une des qualités du peuple français.
Voir la *Notice Le pessimisme, cette qualité toute française et, ci-dessus, l’entrée *Idéalisme.

PETIT LIVRE ROUGE (LE)
(Locution nominale)
Opuscule — ludique et gratuit — de Valérie Debrut présentant la *Méthode en 5 étapes pour créer une *Structure, piloter un *Projet ou manager son équipe, tant en *Affaires qu’en *Politique. Le petit *Livre rouge insiste sur l’indispensable *Cohérence des actions entre elles, sur le *Sens que chaque *Organisation doit porter et sur la nécessité de lutter contre l’absurde, même lorsqu’il est certifié.
Voir la *Notice Le petit livre rouge du cabinet Notices.

PIONNIER
(Nom masculin — de l’ancien français pëonier (fantassin, piéton), lui-même dérivé du latin pedo, pedonis (piéton) qui a également donné pion)
1. (Militaire) « Travailleur dont on se sert à l’armée pour aplanir les chemins, remuer les terres »208LITTRÉ, Dictionnaire en ligne, Pionnier. Étonnamment, le LITTRÉ (dont la rédaction date de la fin XIXe) ne propose que cette seule et unique définition pour le mot. ; « militaire du génie ou d’une unité auxiliaire du génie. »209TLFI, Pionnier, I, A, 2, b.
2. « Colon installé sur des terres vierges ou inhabitées pour les défricher et pour les cultiver. »210TLFI, Pionnier, I, B, 1.
3. (Figuré) « Personne qui se lance la première dans une *Entreprise, qui ouvre la voie à d’autres dans un domaine inexploré. »211TLFI, Pionnier, I, B, 2. Voir, ci-dessous, le sens 6.
4. « Dans certains pays socialistes, notamment en U.R.S.S., adolescent faisant partie d’un mouvement éducatif de jeunes dirigé par l’État. »212TLFI, Pionnier, I, C, 1.
5. « Scout aîné adonné à des tâches éducatives de bâtisseurs (chantiers par exemple). »213TLFI, Pionnier, I, C, 2.
6.
Lecteur et/ou client de *Notices, assidu ou fantasque, fidèle ou volage, qui se reconnaît dans la *Démarche noticielle présidant au *Projet Notices. En tant que tel, protagoniste et précurseur de ce large mouvement qui façonnera le 21e siècle en lui apportant cette vérité qu’on peut écrire et réécrire les règles des *Jeux qui font le *Monde et la *Réalité. Qu’ils soient clients du cabinet ou lecteurs du site, les *Pionniers sont désireux de s’engager. Agitant les évidences pour les dépoussiérer, ils cherchent constamment à déceler des pistes d’amélioration dans leur environnement.

PIXEL
(Nom masculin — de l’anglais picture element (élément d’image))
1. « Plus petit élément constitutif d’une image produite ou traitée électroniquement, définie par sa couleur et sa luminosité. »214LAROUSSE, Dictionnaire en ligne, Pixel.
2. « Unité de mesure de la définition d’une image numérique »215« Pixel : définition », Le journal du net.fr..
3. (Pixéliser) Faire apparaître les points d’une image ; convertir une image en pixel ; transformer une image en gros pixels pour en cacher les détails.
Voir la *Notice Quadriller le monde avec trois mots.

PLACE
(Nom féminin)
1. « Espace, lieu public découvert et environné de bâtiments (ce qui est le *Sens étymologique). »216LITTRÉ, Dictionnaire en ligne, Place, 1.
2. Lieu ou espace occupé par une chose ou une personne.
3. « Situation, rang qui convient ou appartient à une personne »217LITTRÉ, Dictionnaire en ligne, Place, 7.  ; rang social d’une personne, position occupée par elle dans la *Société ; conséquemment, espace mental auquel une personne s’astreint, se limite (généralement suivant la configuration de sa *Toile mentale).
Voir, ci-dessus, les entrées *Bocal et *Jeu social et, ci-dessous, les entrées *Rôle et *Territoire.

POLITIQUE
(Nom féminin — du grec ancien politikos (qui concerne les citoyens), lui-même de polis (cité))
1. « *Science du gouvernement des États »218LITTRÉ, Dictionnaire en ligne, Politique, 1. ; « art de gouverner un État, et de diriger ses relations avec les autres États »219LITTRÉ, Dictionnaire en ligne, Politique, 2..
2. « Ensemble des options prises collectivement ou individuellement par les gouvernants d’un État dans quelque domaine que s’exerce leur autorité (domaine législatif, économique ou social, relations extérieures) »220LAROUSSE, Dictionnaire en ligne, Politique, 1. ; *Choix et *Décisions publics.
3. (Figuré) « Manière adroite dont on se sert pour arriver à ses fins »221LITTRÉ, Dictionnaire en ligne, Politique, 5.. Voir *Stratégie et *Stratégie politique.
4. Catégorie de *Notices appartenant au site du même nom, figurant sur la page Culture & Société et traitant de thématiques politiques ou sociétales. Voir la catégorie Politique.

POUVOIR
(Nom masculin)
1. « Propriété, capacité qu’a quelque chose de produire certains effets »222LAROUSSE, Dictionnaire en ligne, Pouvoir, 1..
2. Faculté, *Droit d’obtenir d’une autre personne qu’elle fasse ou ne fasse pas quelque chose, en vertu d’une inégalité de statut.
3. Autorité, empire, crédit, ascendant. Voir, ci-dessus, l’entrée *Influence.
4. (Droit) Capacité d’agir pour quelqu’un d’autre.
5. Étiquette, mot-clef affecté aux *Notices qui abordent la question du pouvoir.

PRAGMATISME
(Nom masculin — du grec pragmatikos, qui concerne l’action)
1. (Philosophie) « Doctrine qui prend pour critère de vérité d’une idée ou d’une théorie sa possibilité d’action sur le réel »223TLFI, Pragmatisme, 1., « le fait de fonctionner réellement, de réussir pratiquement »224LAROUSSE, Dictionnaire en ligne, Pragmatisme, 1..
2. (Par extension) « Comportement, attitude intellectuelle ou politique, étude qui privilégie l’observation des faits par rapport à la théorie »225TLFI, Pragmatisme, 2., « qui s’adapte à toute situation, qui est orienté vers l’action pratique »226LAROUSSE, Dictionnaire en ligne, Pragmatisme, 2..
3. Pseudo argument d’autorité ignorant les idéologies et conditionnements qui sont à l’œuvre à travers lui. Voir la *Notice Le pragmatisme n’est pas la neutralité et, ci-dessus, l’entrée *Modernité.

PROJET
(Nom masculin — du latin projicere (jeter quelque chose vers l’avant))
1. « Ce que l’on a l’intention de faire dans un avenir plus ou moins éloigné »227LITTRÉ, Dictionnaire en ligne, Projet, 1. ; « but qu’on se propose d’atteindre » ; « idée de quelque chose à faire, que l’on présente dans ses grandes lignes »228LAROUSSE, Dictionnaire en ligne, Projet, 1 et 2..
2. « Manière dont on se propose d’employer une journée »229LITTRÉ, Dictionnaire en ligne, Projet, 3., ses vacances, son avenir.
3. « Première pensée, première *Rédaction de quelque acte, de quelque écrit » ; « ébauche du plan d’un édifice à construire, avec ses coupes et ses élévations »230LITTRÉ, Dictionnaire en ligne, Projet, 5 et 6. ; « étude de conception de quelque chose, en vue de sa fabrication »231LAROUSSE, Dictionnaire en ligne, Projet, 5..

PROJET NOTICES
(Locution nominale)
1. *Projet littéraire visant à mettre le *Monde en *Notices, c’est-à-dire à donner une description de la *Vie sur Terre sous forme d’*Antidotes et de *Modes d’emploi qui sont autant de fragments connectés (voir ci-dessus l’entrée *Lien).
2. *Projet politique au *Sens large, *Initiative visant à diffuser et promouvoir la *Démarche noticielle.
Voir la page du *Projet Notices et, ci-dessus, les entrées *Démarche noticielle, *Notice et, ci-dessous, l’entrée *Vie sur Terre.

– Q –

QUOTIDIEN
(Nom masculin — du latin quotus (chaque) et dies (jour))
1. La vie de tous les jours, celle qui se reproduit continuellement et inscrit l’existence humaine (la *Vie sur Terre) dans une certaine *Temporalité.
2. Journal paraissant chaque jour.
3. Catégorie de *Notices appartenant au site du même nom, figurant sur la page Art de vivre et traitant de thématiques pratiques qui relèvent de la vie *quotidienne. Voir la catégorie Quotidien.

– R –

RÉALISATION
(Nom féminin — de réaliser (fait de rendre réel), lui-même du latin res (chose))
1. « Action de réaliser quelque chose, de le faire passer du stade de la conception à celui de la chose existante »232LAROUSSE, Dictionnaire en ligne, Réalisation, 1. ; résultat de cette action.
2. (Cinéma) Fabrication d’un film, « préparation et exécution d’un film ou d’une émission de télévision »233LAROUSSE, Dictionnaire en ligne, Réalisation, 3..
3. (*Droit) Vente d’un bien (ou ensemble de biens) pour en obtenir la valeur en argent.
4. (Au pluriel) Catégorie de *Notices appartenant au site du même nom, figurant sur la page Arrière-boutique et présentant certaines des *Réalisations du *Cabinet Notices (missions, *Infographies, *Livres).
Voir la catégorie Réalisations, ci-dessus, l’entrée *Créativité et, ci-dessous, *Réalité.

RÉALITÉ
(Nom féminin — du latin res (chose))
1. « Aspect physique »234TLFI, Réalité, I, A, 1., « manifestation concrète, contenu »235TLFI, Réalité, I, A, 2. des choses.
2. « Caractère de […] ce qui existe effectivement »236LAROUSSE, Dictionnaire en ligne, Réalité, 1. ; « caractère non fictif »237TLFI, Réalité, I, B, 2. de quelque chose.
3. « Ce à quoi réfère une désignation, une représentation »238TLFI, Réalité, I, A, 3., un *Signe ; résistance à laquelle se heurtent les *Sens.
4. Représentation du réel ; « ce qui constitue le *Monde de l’Homme »239TLFI, Réalité, II, B, 1. ; « environnement concret et matériel de l’Homme »240TLFI, Réalité, II, B, 2. ; « somme des événements sociaux qui constitue la situation dans laquelle se trouve une personne »241TLFI, Réalité, II, B, 3..
Voir, ci-dessus, les entrées *Bocal et *Monde.

RÉDACTION
(Nom féminin — du latin redigere (ramener à, réduire à, puis résumer, mettre par écrit), lui-même composé du préfixe re(d)-, qui marque le retour en arrière, et de agere (pousser, conduire))
1. Action de « mettre par écrit, en bon ordre, dans un style clair et convenable, des lois, des règlements, des *Décisions, des résolutions prises dans une assemblée, ou les matériaux d’un ouvrage, ou les idées fournies en commun pour quelque écrit que ce soit »242ACADÉMIE FRANÇAISE, Dictionnaire, 6ème édition, 1835, Rédiger. ; action de « mettre en forme par écrit, conformément à ce qui est attendu, aux règles en usage, ce qui a été dit ou ce qui constitue la matière d’un texte, d’un ouvrage. »243ACADÉMIE FRANÇAISE, Dictionnaire, 9ème édition, 2013, Rédiger.
2.
Résultat de cette action ; écrit, texte, compilation.
3. « Exercice scolaire qui a pour objet d’apprendre aux élèves à rédiger. »244LAROUSSE, Dictionnaire en ligne, Rédaction, 2.
4.
« Ensemble des rédacteurs d’un organe de presse écrite ou audiovisuelle, d’un ouvrage collectif, d’une maison d’édition, d’une agence de publicité ; locaux où ils travaillent. »245LAROUSSE, Dictionnaire en ligne, Rédaction, 3.
5. Étiquette, mot-clef affecté aux *Notices qui donnent des indications sur la rédaction de textes.

REDESSINER
(Verbe transitif)
1. « Dessiner une autre fois ou autrement »246LAROUSSE, Dictionnaire en ligne, V° Redessiner..
2. Par analogie avec l’anglais to design, concevoir une meilleure version d’une chose, « l’envisager sur d’autres bases »247LAROUSSE, Dictionnaire en ligne, V° Repenser, 1..
Le verbe redessiner met l’accent sur l’imagination et la créativité nécessaires, par exemple, à la conception d’une nouvelle interface de vie. Voir la *Notice Comment redessiner son Interface de vie.

RÈGLE DU JEU
(Locution nominale)
1. Dans un *Jeu social, « usage, pratique reconnus et constitués en norme »248ACADÉMIE FRANÇAISE, Dictionnaire, 9ème édition, 2013, Règle, II, 2., « principe, prescription relatifs à [… l’] activité, définis par l’étude, l’expérience, l’usage, et auxquels [chaque *Personnage] doit se conformer »249ACADÉMIE FRANÇAISE, Dictionnaire, 9ème édition, 2013, Règle, II, 3., « prescription […] s’imposant à tous les membres »250ACADÉMIE FRANÇAISE, Dictionnaire, 9ème édition, 2013, Règle, II, 1. du *Jeu en fonction de leur *Rôle ou *Place ; au-delà, « ce qui guide ou gouverne l’action, la pensée »251ACADÉMIE FRANÇAISE, Dictionnaire, 9ème édition, 2013, Règle, II. des *Joueurs.
2. Ensemble des normes de comportement qui régissent explicitement ou implicitement les *Jeux sociaux en fonction de leur but ; *Système de repères, d’usages et de valeurs qui forment un *Monde (un *Bocal), c’est-à-dire un espace réel ou virtuel gouverné par des règles unitaires qui sont la loi du genre (la *Règle du jeu) ; *Système de règles écrites — ou plus souvent tacites — qui régulent les rapports entre *Joueurs, poursuit la *Réalisation d’un objectif commun et cache des motivations secrètes.
Voir la *Notice Comment (ré)écrire la règle du jeu et, ci-dessus, l’entrée *Ingénierie de la règle.

RÉSEAU
(Nom masculin — du latin retiolum, diminutif de rete (filet))
1. (Origine) « Petit rets »252LITTRÉ, Dictionnaire en ligne, Réseau, 1., petit filet ; « tissu de fil, de soie, de fil d’or ou d’argent en forme de rets »253LITTRÉ, Dictionnaire en ligne, Réseau, 2. ; « ensemble de fils de matière textile entrecroisés ou noués de façon régulière ; ouvrage formé d’un tel ensemble et destiné à divers usages. »254ACADÉMIE FRANÇAISE, Dictionnaire, 9ème édition, Réseau, I.
2. (Blason) « Ornement divisé par des lignes diagonales. »255LITTRÉ, Dictionnaire en ligne, Réseau, 5.
3. (Botanique) « Tissu de fibres entrelacées comme les mailles d’un filet ou d’un rets. »256LITTRÉ, Dictionnaire en ligne, Réseau, 6.
4. (Anatomie) « Entrelacement de vaisseaux sanguins, de fibres, de nerfs, qui forment comme une espèce de filet ou de rets. »257LITTRÉ, Dictionnaire en ligne, Réseau, 7.
5. (Transport) « Ensemble de routes, de voies navigables, de lignes aériennes ou de chemin de fer, qui relient différentes régions entre elles, qui appartiennent à une même compagnie. »258LAROUSSE, Dictionnaire en ligne, Réseau, 2.
6. (Télécommunication) « Ensemble d’appareils, de dispositifs permettant la transmission de signaux analogiques ou numériques d’un point d’émission à un point de réception. »259ACADÉMIE FRANÇAISE, Dictionnaire, 9ème édition, Réseau, II, 2, Télécom.
7. (Informatique) « Ensemble d’ordinateurs ou de terminaux interconnectés par des télécommunications généralement permanentes. »260LAROUSSE, Dictionnaire en français, Réseau, 13.
8.
(Militaire) « Ensemble de moyens de nature homogène pouvant communiquer entre eux. (Certains *Réseaux sont spécialisés, tels les *Réseaux d’appui aérien.) »261LAROUSSE, Dictionnaire en français, Réseau, 14.
9. (*Stratégie) « Ensemble d’éléments s’étendant en lignes sur une surface, un *Territoire, le plus souvent en s’entrecroisant, en s’entremêlant »262ACADÉMIE FRANÇAISE, Dictionnaire, 9ème édition, Réseau, II, 1. ; « ensemble d’installations identiques ou remplissant des fonctions similaires, qui sont réparties plus ou moins régulièrement sur un *Territoire donné et, le plus souvent, en relation les unes avec les autres ou dépendant d’un centre commun. »263ACADÉMIE FRANÇAISE, Dictionnaire, 9ème édition, Réseau, II, 2.
Voir, ci-dessus, l’entrée *Lien et, ci-dessous, l’entrée *Toile mentale.

RÉUNIONITE
(Nom féminin, formé à partir du radical réunion et du suffixe ite (inflammation). La terminaison est ici ironique et dénonce l’usage perverti d’une pratique professionnelle)
1. Manie des réunions264CNTRL, Dictionnaire en ligne, Réunion, Réunionite..
2. « Maladie de la réunion, qui touche ceux qui ont la manie de faire des réunions à tout propos, voyant dans chaque réunion le moyen de se faire valoir hors du train-train quotidien ou une pause agréable préférable au travail nécessaire »265ENCYCLOPÉDIE UNIVERSALIS, Dictionnaire en ligne, Réunionite..
Voir la *Notice Comment organiser une réunion.

RÔLE
(Nom masculin — du latin rotulus266Voir le *Projet Notices, §1.1 Des fragments connectés, note 9. (rouleau))
1. (*Sens propre) Rouleau (y compris de parchemin).
2. (*Droit) « Feuillet, écrit recto et verso, d’un acte notarié, de l’expédition d’un jugement, d’un cahier des charges » ; « registre où les affaires soumises à un tribunal sont inscrites par ordre chronologique » ; « sous l’Ancien Régime, registre où étaient inscrits les nouveaux soldats. »267LAROUSSE, Dictionnaire en ligne, Rôle, 6, 7 et 9..
3. (Arts de la scène) « Ce que doit dire ou faire un acteur dans une pièce de théâtre, un film ; ce que doit exécuter et représenter un danseur dans un ballet » ; « *Personnage représenté par l’acteur, le danseur »268LAROUSSE, Dictionnaire en ligne, Rôle, 1 et 2..
4. « Fonction en général » ; « fonction remplie par quelqu’un, attribution assignée à une institution » ; « genre d’action ou de comportement, à la *Place qu’on occupe »269LAROUSSE, Dictionnaire en ligne, Rôle, 5, 4 et 3..
5. (Sociologie) « Le *Personnage qu’on fait dans le *Monde, le caractère qu’on y montre »270LITTRÉ, Dictionnaire en ligne, Rôle, 9. ; « ensemble de normes et d’attentes qui régissent le comportement d’un individu, du fait de son statut social ou de sa fonction dans un groupe. »271LAROUSSE, Dictionnaire en ligne, Rôle, 10. Chaque *Rôle est déterminé, en fonction de la *Place occupée ou du *Jeu social joué, par certaines règles (les *Règles du jeu). Voir, ci-dessus, les entrées *Jeu social, *Personnage et *Place.

– S –

SAVOIR-ÊTRE
(Nom masculin invariable)
1. (*Affaires & *Politique) Intelligence comportementale, « habileté à conduire sa vie »272LITTRÉ, Dictionnaire en ligne, Savoir-vivre, 1. sociale, à jouer les *Jeux sociaux, fluidité dans l’*Interprétation de son *Rôle ; « capacité à s’adapter à des situations variées et à ajuster ses comportements en fonction des caractéristiques de l’environnement, des *Enjeux de la situation et du type d’interlocuteur »273JOBINTREE, Dictionnaire, Définition de savoir-être..
2.
(Savoir-vivre) « Connaissance et pratique des règles de la politesse, des usages du *Monde »274LAROUSSE, Dictionnaire en ligne, Savoir-vivre, 1.. Le *Savoir-être tend à s’imposer comme équivalent moderne du savoir-vivre. Ce glissement, loin d’être innocent, montre la prééminence de l’impératif d’employabilité sur celui de pure civilité, le *Savoir-être apparaissant comme une forme de savoir-vivre adaptée au fonctionnement de l’*Entreprise et à la réussite professionnelle.
3. Étiquette, mot-clef affecté aux *Notices qui abordent le thème transversal du savoir-être.

SAVOIR-FAIRE
(Nom masculin invariable)
1. « Habileté dans un art quelconque » ; « habileté à faire réussir ce qu’on a entrepris. »275LITTRÉ, Dictionnaire en ligne, Savoir-faire, 1 et 2.
2. « Compétence acquise par l’expérience dans les problèmes pratiques, dans l’exercice d’un métier. »276LAROUSSE, Dictionnaire en ligne, Savoir-faire, 1.
3.
Étiquette, mot-clef affecté aux *Notices qui abordent le thème transversal du savoir-faire, de l’acquisition des compétences professionnelles.
Voir la *Notice Comment progresser dans sa vie professionnelle.

SAVOIR-PENSER
(Nom masculin invariable — du latin pensare (proprement peser, puis examiner, apprécier))
1. Exercice rationnel, méthodique de son *Esprit aboutissant à la formation d’abstractions, d’idées ; combinaison, *Organisation cohérente, rigoureuse de concepts ou d’images277Cf. TLFI, Penser, I, B, 2..
Le *Savoir-penser se fonde essentiellement sur la logique et la raison ; il suppose en outre le recul, la distance par rapport à son vécu, son éducation, ses croyances, ainsi que l’ouverture aux idées des autres et la bonne foi à l’égard des contradicteurs.
2. Étiquette, mot-clef affecté aux *Notices qui posent des jalons pour mieux penser. Voir, ci-dessus, l’entrée *Fabrique des idées.

SCIENCE
(Nom féminin — du latin scire (savoir))
1. « Connaissance qu’on a de quelque chose »278LITTRÉ, Dictionnaire en ligne, Science, 1. (ramener sa *Science).
2.
« Ensemble cohérent de connaissances relatives à certaines catégories de faits, d’objets ou de phénomènes obéissant à des lois et/ou vérifiés par les *Méthodes expérimentales. »279LAROUSSE, Dictionnaire en ligne, Science, 1.
3.
Étiquette, mot-clef affecté aux *Notices qui abordent des questions ou des sujets scientifiques.

SENS
(Nom masculin — de l’indo-européen sent (aller de l’avant))
1. « Fonction physiologique par laquelle un organisme reçoit des *Informations physiques ou chimiques sur son milieu extérieur »280LAROUSSE, Dictionnaire en ligne, Sens (1), 1. ; « appareil qui met un être vivant en rapport avec les objets du dehors par le moyen des impressions que ces objets font directement sur lui »281LITTRÉ, Dictionnaire en ligne, Sens, 1.. Exemple : le goût, l’odorat, le toucher.
2. « Perception, aptitude à connaître quelque chose de façon immédiate et intuitive »282LAROUSSE, Dictionnaire en ligne, Sens (1), 2. LITTRÉ, Dictionnaire en ligne, Sens, 3. (le *Sens des *Affaires).
3. Signification, ensemble d’idées que représente un *Signe, un *Symbole, un mot283LAROUSSE, Dictionnaire en ligne, Sens (1), 3 et 4. LITTRÉ, Dictionnaire en ligne, Sens, 17..
4. Raison d’être, valeur, finalité de quelque chose, ce qui le justifie et l’explique284LAROUSSE, Dictionnaire en ligne, Sens (1), 5. LITTRÉ, Dictionnaire en ligne, Sens, 3..
5. Direction285LITTRÉ, Dictionnaire en ligne, Sens, 21. LAROUSSE, Dictionnaire en ligne, Sens (2), 1 à 5..
6. (*Politique & *Entreprise) Signification et direction données à l’action collective, permettant de fédérer les efforts et les *Initiatives individuels.
Voir le *Projet Notices, §2.1.

SENS ESTHÉTIQUE
(Locution nominale)
1. Disposition qui porte à apprécier ce qui est beau ou élégant, à en déceler les qualités dans toute œuvre ou tout objet ; sensibilité particulière à ce qui plaît aux *Sens (notamment la vue).
2. Capacité, aptitude à savoir parer un produit, une image ou un énoncé d’atours qui le font apparaître comme plus agréable, plus plaisant ou plus désirable aux yeux du consommateur, du spectateur ou du lecteur.
Voir la *Notice Le sens esthétique.

SIGNE
(Nom masculin — de la racine indoeuropéenne sekw (suivre à la trace))
1. « Indice d’une chose présente, passée ou à venir »286LITTRÉ, Dictionnaire en ligne, Signe, 1. ; « ce qui permet de connaître ou de reconnaître, de deviner ou de prévoir quelque chose »287LAROUSSE, Dictionnaire en ligne, Signe, 1..
2. « Geste ou mimique permettant de faire connaître une pensée ou de manifester un désir, un ordre »288LAROUSSE, Dictionnaire en ligne, Signe, 2. ; « démonstration extérieure pour faire connaître ce qu’on pense, ce qu’on veut. »289LITTRÉ, Dictionnaire en ligne, Signe, 5.
3. « Marque distinctive faite sur quelque chose » ; « représentation matérielle d’une chose, dessin, figure ou son ayant un caractère conventionnel »290LAROUSSE, Dictionnaire en ligne, Signe, 3 et 4. ; « ce qui sert à représenter une chose »291LITTRÉ, Dictionnaire en ligne, Signe, 3..
Voir, ci-dessus, les entrées *Comédie sociale, *Communication et *Interprétation.

SOCIÉTÉ
(Nom féminin — de la racine indoeuropéenne sekw (suivre à la trace))
1. « Réunion [d’êtres humains] ayant même origine, mêmes usages, mêmes lois »; « réunion d’animaux qui concourent à un même but, qui ont un intérêt commun »292LITTRÉ, Dictionnaire en ligne, Société, 1 et 2. ; « ensemble d’êtres humains vivant en groupe organisé »293LAROUSSE, Dictionnaire en ligne, Société, 1..
2. « Milieu humain dans lequel quelqu’un vit, caractérisé par ses institutions, ses lois, ses règles »294LAROUSSE, Dictionnaire en ligne, Société, 2..
3. « Tout groupe social formé de personnes qui se réunissent pour une activité ou des intérêts communs »295LAROUSSE, Dictionnaire en ligne, Société, 3..
4. (*Droit & *Affaires) « Contrat par lequel deux ou plusieurs personnes mettent en commun soit des biens, soit leur activité en vue de réaliser des bénéfices qui seront ensuite partagés entre elles ou pour profiter d’une économie ; personne morale née de ce contrat. »296LAROUSSE, Dictionnaire en ligne, Société, 6.
Voir la page Culture & Société et, ci-dessus, les entrées *Bocal, *Comédie sociale, *Culture, *Droit, *Fiction, *Histoire, *Jeu social, *Monde, *Place, *Règle du jeu et *Rôle.

SPIRITUALITÉ
(Nom féminin — du latin spiritus (souffle), qui donne également *Esprit et respirer)
1. « Qualité de ce qui est *Esprit, de ce qui est dégagé de toute matérialité »297LAROUSSE, Dictionnaire en ligne, Spiritualité, 1. ; « qualité de ce qui est *Esprit ou âme, qui concerne sa vie, ses manifestations ou qui est du domaine des valeurs morales »298TLFI, Spiritualité, A. ; « tout ce qui a rapport aux exercices intérieurs d’une âme dégagée des *Sens, qui ne cherche qu’à se perfectionner aux yeux de Dieu »299LITTRÉ, Dictionnaire en ligne, Spiritualité, 2. (ou à ses propres yeux300Devenir la meilleure version de soi-même et autres préceptes de développement personnel.).
2. « Vie de l’*Esprit ; qualité d’une personne attachée aux choses de l’*Esprit, de l’âme, aux valeurs morales et religieuses »301TLFI, Spiritualité, A, 2, b), α). ; « qualité de ce qui traduit la vie de l’*Esprit, le mysticisme ; caractère religieux de quelque chose »302TLFI, Spiritualité, A, 2, b), β). ; « qualité de ce qui éveille à l’*Esprit, de ce qui peut être porteur de vie spirituelle. »303TLFI, Spiritualité, A, 2, b), γ).
3. Étiquette, mot-clef affecté aux *Notices qui abordent le thème de la spiritualité (développement personnel, religion, inspiration).

STRATÉGIE
(Nom féminin — du grec stratos (armée) et ageîn (conduire))
1. (Militaire) Art de combiner et de coordonner l’action de forces militaires, politiques, économiques et morales impliquées dans la conduite d’une guerre ou la préparation de la défense d’une nation304LAROUSSE, Dictionnaire en ligne, Stratégie, 1 et 2..
2. (*Affaires & *Politique) Ensemble d’actions coordonnées, d’opérations habiles, de manœuvres en vue d’atteindre un but précis305TLFI, Stratégie, B, 1.. Le *Sens de la *Stratégie est l’art de concevoir le meilleur plan d’actions possible, en fonction du but visé et des moyens disponibles.
3. Catégorie de *Notices appartenant au site du même nom, figurant sur la page Affaires & Entreprise et traitant de *Tactique, de *Stratégie, d’objectifs. Voir la page Stratégie et, ci-dessous, l’entrée *Tactique.

STRATÉGIE POLITIQUE
(Locution nominale)
1. Art et manière de tirer son épingle du *Jeu politique, qui consiste à se fixer un objectif personnel ou collectif puis à jouer sa partie en plaçant au mieux ses pions sur l’échiquier politique.
2. Prestation de conseil proposée par le *Cabinet Notices à son aimable clientèle (les *Pionniers) et consistant en l’application de l’*Intelligence décisionnelle et de l’*Ingénierie rédactionnelle au domaine politique.
La *Stratégie politique déborde donc la pure *Communication pour intégrer, dès l’amont, la définition d’un objectif (par exemple, décrocher un siège, faire triompher telle idée, développer l’attractivité de votre région) et les réglages tactiques (actions à mettre en œuvre, prise de parole, réaction à l’actualité).
La *Stratégie politique a, pour objectif intermédiaire et pour moyen principal, la *Cohérence des paroles et des actes.
Voir la *Notice La stratégie politique, ci-dessus, les entrées *Coup politique, *Jeu politique et *Stratégie, ci-dessous, l’entrée *Tactique.

STRUCTURE
(Nom féminin — du latin structura, lui-même de struere (construire, assembler))
1. Manière dont un édifice est bâti306LITTRÉ, Dictionnaire en ligne, Structure, 1..
2. Arrangement mécanique d’une substance ; arrangement des diverses parties d’un *Corps307LITTRÉ, Dictionnaire en ligne, Structure, 3. LAROUSSE, Dictionnaire en ligne, Structure, 1..
3. *Organisation des parties d’un *Système, qui lui donne sa *Cohérence et en est la caractéristique permanente ; *Système complexe considéré dans ses éléments fondamentaux308LAROUSSE, Dictionnaire en ligne, Structure, 2, 3..
Voir, ci-dessus, l’entrée *Réseau et, ci-dessous, l’entrée *Système.

SYMBOLE
(Nom masculin — du grec ancien sun (ensemble) et bállô (jeter, lancer))
1. « Figure ou image employée comme *Signe d’une chose »309LITTRÉ, Dictionnaire en ligne, Symbole, 2. ; « *Signe figuratif, être animé ou chose, qui représente un concept, qui en est l’image, l’attribut, l’emblème »310LAROUSSE, Dictionnaire en ligne, Symbole, 1..
2. « Personne qui incarne de façon exemplaire une idée, un sentiment »311LAROUSSE, Dictionnaire en ligne, Symbole, 2.. Voir, ci-dessus, les entrées *Initiative et *Pionnier.

SYSTÈME
(Nom masculin — du grec ancien sún (avec) et ístêmi (dresser))
1. Ensemble d’éléments ou de principes organisés, coordonnés entre eux312LITTRÉ, Dictionnaire en ligne, Système, 1, 2, 4, 6. LAROUSSE, Dictionnaire en ligne, Système, 1, 2. et interdépendants.
2. Ensemble de pratiques et de procédés visant à assurer une certaine fonction313LITTRÉ, Dictionnaire en ligne, Système, 2. LAROUSSE, Dictionnaire en ligne, Système, 3, 4, 5..
Voir le *Projet Notices, §2.

– T –

TACTIQUE
(Nom féminin — du grec ancien taktikós, de tássô (disposer, mettre en rangs), puis taktós (ordonné))
1. (Militaire) Classiquement, art de combattre et d’employer les trois armes principales, infanterie, cavalerie et artillerie, dans les terrains et les positions qui leur sont favorables. La *Tactique exécute les mouvements qui sont commandés par la *Stratégie314LITTRÉ, Dictionnaire en ligne, Tactique, 1.. Aujourd’hui, art de diriger une bataille, en combinant par la manœuvre l’action des différents moyens de combat et les effets des armes, afin d’obtenir un résultat déterminé315LAROUSSE, Dictionnaire en ligne, Tactique, 1..
2. (Par extension) Moyens habiles employés pour obtenir le résultat voulu316LAROUSSE, Dictionnaire en ligne, Tactique, 2. ; marche qu’on suit, moyen dont on se sert pour réussir317LITTRÉ, Dictionnaire en ligne, Tactique, 2..
Voir, ci-dessus, l’entrée *Stratégie et, ci-dessous, l’entrée *Territoire.

TECHNIQUE
(Nom féminin — du grec ékhnê (art, industrie, habileté))
1. Art et pratique d’une activité ; « ensemble de procédés et de moyens pratiques propres à une activité »318LAROUSSE, Dictionnaire en ligne, Technique, 1. ; « *Savoir-faire, habileté de quelqu’un dans la pratique d’une activité »319LAROUSSE, Dictionnaire en ligne, Technique, 2.. Voir, ci-dessus, l’entrée *Savoir-faire.
2.
« Manière de faire pour obtenir un résultat »320LAROUSSE, Dictionnaire en ligne, Technique, 3.. Voir, ci-dessus, l’entrée *Tactique.
3. « Ensemble de procédés reposant sur des connaissances scientifiques et destinés à la production »321LAROUSSE, Dictionnaire en ligne, Technique, 4. ; « ensemble des applications de la *Science dans le domaine de la production »322LAROUSSE, Dictionnaire en ligne, Technique, 5.. Voir, ci-dessus, l’entrée *Science.
4. (Au pluriel) Catégorie de *Notices appartenant au site du même nom, figurant sur la page Culture & Société et traitant de thématiques technologiques ou scientifiques. Voir la catégorie Techniques.

TEMPORALITÉ
(Nom féminin)
1. « Caractère de ce qui se déroule dans le temps »323LAROUSSE, Dictionnaire en ligne, Temporalité, 1., de ce qui est irréversible, de ce qui évolue ou disparaît avec le temps.
2. (Philosophie) Conscience du temps qui passe.
3. Étiquette, mot-clef affecté aux *Notices qui abordent des questions relative au temps (voir, ci-dessus, l’entrée *Quotidien).

TERRITOIRE
(Nom masculin — du latin terra (terre) et orium (suffixe locatif))
1. « Étendue de terre qui dépend d’un empire, d’une province, d’une ville, d’une juridiction, etc. »324LITTRÉ, Dictionnaire en ligne, Territoire, 1. ; « étendue de pays qui ressortit à une autorité, à une juridiction quelconque. »325LAROUSSE, Dictionnaire en ligne, Territoire, 1.
2. « Espace relativement bien délimité que quelqu’un s’attribue et sur lequel il veut garder toute son autorité »326LAROUSSE, Dictionnaire en ligne, Territoire, 3. ; portion d’espace délimitée, auquel sont attachées des ressources.
L’animalité étant un mode de vie fondé sur le déplacement (par opposition à la végétalité, statique), l’animal (et donc l’être humain) entretient un rapport primordial à l’espace, c’est-à-dire aux distances qui le séparent des prédateurs, des ressources, de ses congénères. Le *Territoire est une portion spécifique d’espace, délimitée et appropriée327Généralement par un signalement au sol. afin de jouir des ressources qui s’y trouvent. Ainsi, on occupe ou on annexe un *Territoire pour bénéficier des richesses qu’il offre. Mais la capacité d’un *Territoire à offrir des commodités aux Hommes dépend évidemment de son aménagement. C’est donc l’intelligence du *Territoire qui permet la mise en valeur d’un espace en tenant compte de ses atouts et de ses handicaps (localisation, topographie, population, faune et flore). Voir, ci-dessus, l’entrée *Compétition.
3. Étiquette, mot-clef affecté aux *Notices qui décrivent des territoires (et le *Lien entre topographie et économie).

TOILE MENTALE
(Locution nominale)
1. Ensemble des *Informations (connaissances) dont une personne — *Joueur ou *Personnage — dispose, organisée dans sa tête en un *Réseau et qui lui permettent d’agir, de faire des *Choix, de prendre des *Décisions.
2. *Système de repères, environnement psychologique qui sert de fond à la *Comédie sociale, qui permet la mise en œuvre de la *Condition humaine, qui met également l’*Art de vivre en action.
Voir, ci-dessus, les entrées *Bocal, *Comédie sociale, *Information, *Réseau, *Signe, *Spiritualité.

– V –

VIE SUR TERRE (LA)
(Locution nominale)
1. Perception de l’existence humaine insistant sur le *Lien de dépendance très étroit de l’espèce avec la planète Terre.
2. (Littéraire) Analyse et description de l’existence humaine sous forme de *Règles du jeu.
3. (Par extension) Étiquette, mot-clef affecté aux *Notices qui présentent des analyses de l’existence sous cette forme-là.
Voir la *Notice La vie sur Terre – Règles du jeu et, ci-dessus, les entrées *Art de vivre et *Corps.

VOYAGE
(Nom masculin — du latin viaticum, qui signifie provisions de voyage)
1. « Chemin qu’on fait pour aller d’un lieu à un autre lieu qui est éloigné. »328LITTRÉ, Dictionnaire en ligne, Voyage, 1.
2. « Action de voyager, de se rendre ou d’être transporté en un autre lieu ; trajet ainsi fait » ; « déplacement, allées et venues, en particulier pour transporter quelque chose » ; « action de se rendre dans un lieu relativement lointain ou étranger ; séjour ou périple ainsi fait »329LAROUSSE, Dictionnaire en ligne, Voyage, 1, 2 et 3..
3. (Littéraire) « Exploration, découverte, description de quelque chose qu’on suit comme un parcours »330LAROUSSE, Dictionnaire en ligne, Voyage, 4..
4. « État hallucinatoire provoqué par l’usage d’une drogue, en particulier le L.S.D. »331LAROUSSE, Dictionnaire en ligne, Voyage, 5.
5. Catégorie de *Notices appartenant au site du même nom, figurant sur la page Art de vivre et traitant de thématiques géographiques, touristiques ou exotiques.
Voir la catégorie Voyage.

˜ ˜ ˜ ˜ ˜

Sources