Le cabinet des feuillants : vous avez deux amies avocates à Poitiers !

Publié Publié dans Réalisations

Les coulisses. Au rang des belles missions que j’ai pu mener à bien, figure la rédaction de pages pour le site d’un cabinet d’avocates, le Cabinet des feuillants (2). Au fond, cet exercice n’est rien d’autre que la confection d’un bel argumentaire pour deux professionnelles aguerries (1). Or la rédaction du site d’un cabinet d’avocats fait partie des prestations d’ingénierie rédactionnelle qui nécessitent doigté et inspiration… Les clients (de mes clientes) recourent aux services d’un avocat par nécessité, non par plaisir. […]

Cours d’ingénierie rédactionnelle #2. Le site du cabinet d’avocats

Publié Publié dans Communication

L’ingénierie rédactionnelle est une approche rigoureuse de l’écrit. Elle vise notamment à mettre en valeur votre singularité dans toutes vos prises de position, de la plus infime à la plus stratégique. Ce deuxième cours traite de la rédaction des sites de cabinets d’avocats. 1. Pensez votre image Une image de soi. Pour un professionnel, le site internet est devenu une vitrine indispensable. S’il permet de se faire connaître lorsqu’il est bien référencé, le site sert aussi (et surtout) à rassurer […]

Comment analyser un arrêt de la Cour de cassation

Publié Publié dans Politique

Un exercice universitaire. Les études de droit ont leurs spécificités, parmi lesquelles certains exercices intellectuels dont on ne perçoit pas immédiatement l’intérêt. Il en existe bien un, pourtant. La fiche d’arrêt et le commentaire d’arrêt sont deux de ces exercices qui ont pour point de départ l’analyse préalable d’un… arrêt. Cette Notice s’adresse donc en premier lieu aux étudiants. Peut-être en unique lieu, pensera-t-on. Le décryptage d’une décision de la Cour de cassation intéresse pourtant les experts-comptables, les journalistes, quelques fonctionnaires, quelques […]

Comment croire sans voir

Publié Publié dans Esprit, Influence

Un monde juste. Comme un gros chat qui somnole, la marche ordinaire du monde ronronne en ruminant justice, confiance et vérité. Un peu comme la fidélité est la règle dans un couple. Vous me répondrez qu’il y a des maris cocus et des épouses trompées. Certes. Mais la meilleure preuve que la fidélité est la règle, c’est que l’adultère fait toujours des histoires — alors qu’on n’imagine pas pouvoir être blâmé pour sa fidélité… Il en va de même pour la […]

Les leçons du banquier actionnaire

Publié Publié dans Finance, Politique

Les cinq paragraphes qui suivent constituent l’épilogue de ma thèse sur le banquier actionnaire, qui commence comme ça… L’étude du banquier actionnaire s’est avérée particulièrement féconde en questionnements. Initialement présentée comme un mode particulier de financement, la prise de participation par les banques est venue interroger la définition même du métier de banquier, la diversification des modalités de financement, la gestion des risques bancaires, le fonctionnement interne des banques, la prévention du risque systémique, c’est-à-dire en définitive l’activité bancaire dans […]

Abrégé d’histoire bancaire

Publié Publié dans Finance, Histoire

L’activité bancaire et financière qui passe aujourd’hui pour être parmi les activités humaines les plus sophistiquées remonte aux premières civilisations. La profession des banquiers émergera véritablement au Moyen‑Âge mais la pratique des prêts paraît presque inhérente à l’espèce humaine : on en trouve trace dans le Code d’Hammourabi, dans la Bible, puis chez les Phéniciens, les Babyloniens, les Égyptiens, les Grecs et les Romains. Pour l’essentiel, l’évolution de la profession suit celle de la monnaie. Le banquier assure le change entre […]

Le banquier actionnaire

Publié Publié dans Finance, Réalisations

Parce qu’elle suppose un apport de fonds, la prise d’une participation bancaire est un mode de financement des sociétés possible. Elle est également un mode de financement particulier : elle fait prendre au banquier un risque d’actionnaire, à la fois spécifique et conséquent, et lui confère le droit de participer au fonctionnement de la société financée. Mais la prise de risque s’avère mal maîtrisée et l’intervention dans les affaires sociales se traduit parfois par une immixtion dans l’économie toute entière. Or, les […]